Cycling Future Season 2016

Jeu de Cyclisme Communautaire sur Pro Cycling Manager 2016
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [PCM14] Team Gruppetto-PCM France

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Lun 13 Juin - 18:11

Le Tour de France



Le mythe de l'année, on attaque le tour qui a fait de certains coureurs des légendes . Le plateau annoncé semble magnifique, mais attention aux coureurs qui voudront faire la Vuelta, ceux-ci ne seront pas sur ce tour .

Les Étapes


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-1.png[/imageacote] étape 1 : Leeds › Harrogate (190,5 km) 25/06
Cette fois , il n'y aura pas de prologue sur le Tour de France mais, contrairement à 1999, une étape en ligne . Le tour s'élance de Grande-Bretagne, mais malheureusement, le pays ne possède pas de grands sprinteurs, elle ne verra donc surement pas un enfant du pays endosser le paletot, il faudra alors être créatif pour faire du parcours un terrain de jeu .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828096-e-2.png[/imageacote] étape 2 : York › Sheffield (201 km) 26/06
C'est des vrais montagnes russes qui attendent les coureurs pour cette deuxième étape . Certains pourront parader avec un grand sourire et montrer le maillot jaune, mais d'autres non . Car c'est une vraie ardennaise aujourd'hui, les Belges sont de sorti, mais il faudra se méfier des leaders du gc qui voudraient en découdre dès le 2 ème jour .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-3.png[/imageacote] étape 3 : Cambridge › London (155 km) 27/06
Sur une étape courte et plane, les échappés du jour auront peu d'illusions à entretenir. Le prestige qui s'attache à une arrivée jugée en plein cœur de Londres, devant Buckingham Palace, motivera nécessairement les équipes de sprinteurs . Le maillot vert peut prendre une option sur un sprint royale, attention aux yeux !

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828094-e-4.png[/imageacote] étape 4 : Le Touquet Paris-Plage › Lille (163.5 km) 28/06
Le Tour de France retrouve maintenant ses terres, après une visite en Angleterre durant laquelle les rôles ont commencé à être répartis, spécialement dans le cercle des sprinteurs. Sur l'étape de Lille-Métropole, il est prévisible que les spécialistes de la dernière ligne droite se livrent à une explication finale devant le Stade Pierre Mauroy .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-5.png[/imageacote] étape 5 : Ypres › Arenberg Porte du Hainaut (155.5 km) 29/06
Le Tour rentre aujourd'hui dans le royaume de l'incertitude. Chacune des étapes nordistes du Tour empruntant les pavés de Paris-Roubaix a réservé son lot de surprises, sa dose de cruauté. Les spécialistes des ardennaises se sont exprimés dimanche, au tour des flandriens de faire parler la poudre, attention aux gamelles .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-6.png[/imageacote] étape 6 : Arras › Reims (194 km) 30/06
La nature comme le peloton du Tour de France ayant horreur du vide, un nouveau patron possiblement installé à l'issue de l'étape d'Arenberg va dominer la première partie du tour . Mais encore aujourd'hui, c'est plat, et les hommes rapides vont pouvoir s'exprimer, le maillot vert va enfoncer le clous, c'est sûr !

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-7.png[/imageacote] étape 7 : Epernay › Nancy (234.5 km) 1/07
Plus de 230 kilomètres à parcourir entre Epernay et Nancy. La difficulté se mesure rarement à la distance, mais après les journées éprouvantes qu'ont connu les coureurs sous la pluie du nord de la France, le programme doit déjà en effrayer quelques-uns. De plus l'étape se termine par deux côtes qui devraient éliminer les sprinteurs .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828096-e-8.png[/imageacote] étape 8 : Tomblaine › Gerardmer (161 km) 2/07
Le Tour de France aborde cette année la montagne à son huitième jour de course. Et l'explication entre grimpeurs débute par le massif des Vosgiens, que la Grande Boucle apprend à découvrir, et surtout à explorer dans ses moindres détails . Pas de grands cols, mais le final avec des rampes à 16% va en surprendre plus d'un !

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829343-e-9.png[/imageacote] étape 9 : Gerardmer › Mulhouse (170 km) 3/07
L'air vosgien donne des ailes. Les reliefs se prêtent à des raids d'envergure menés par des coureurs de tempérament, capables d'affronter des ascensions solides sans pour autant rentrer dans la catégorie des grimpeurs de premier plan . L'étape semble destinée aux baroudeurs, les cols sont trop loin de la ligne pour les hommes du gc .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829342-e-10.png[/imageacote] étape 10 : Mulhouse › La planche des Belles Filles (161.5 km) 4/07
C'est le gros morceau de la séquence vosgienne. Sur les 161,5 kilomètres, les coureurs n'auront droit qu'à une vingtaine de kilomètres de plat, en tout début d'étape. Le point culminant n'est qu'à 1202 mètres au Markstein, mais il s'agit pourtant bien d'une étape de montagne, que les grimpeurs aborderont avec le plus grand sérieux .

REPOS A BESANÇON 5/07

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829341-e-11.png[/imageacote] étape 11 : Besancon › Oyonnax (187.5 km) 6/07
Au lendemain de la journée de repos, le peloton se remet surtout d'une première semaine exigeante, avec des classiques du mois d'Avril . Le profil de l'étape d'Oyonnax n'invitera pas nécessairement les sprinteurs à la gagne, les côtes placés avant la ligne ne sont pas pentus, mais pourraient faire le ménage .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829343-e-12.png[/imageacote] étape 12 : Bourg-en-Bresse › Saint-Etienne (185.5 km) 7/07
les prévisions donnent la faveur à une arrivé au sprint sur laquelle un bataille rangée pourrait opposer Kirsipuu, Zabel, Freire, McEwen par exemple. Mais les quelques reliefs avant la ligne pourraient démotiver les hommes de vitesse, et profiter aux baroudeurs qui partiront dans l'échappée matinale .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829343-e-13.png[/imageacote] étape 13 : Saint-Etienne › Chamrousse (197.5 km) 8/07
La Montagne vous gagne, le patron du tour sera surement armé pour répondre aux attaques de ses principales rivaux, mais attention, le col de Palaquit placé en préambule de l'ascension finale pourrait en piéger plus d'un, c'est un vrai col ! Les baroudeurs auront surement des idées derrière la tête, mais les leaders vont surement en découdre !

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829344-e-14.png[/imageacote] étape 14 : Grenoble › Risoul (177 km) 9/07
Alea jacta est, le maillot jaune prend une option au général, soit il laisse filer les baroudeurs en quête d'un maillot à pois . Le col du Lautaret en début d'étape puis l'Izoard vont distribuer des ponts . Puis la montée finale qui laissera parler les leaders, qui chercheront surement à bousculer le maillot jaune .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829345-e-15.png[/imageacote] étape 15 : Tallard › Nîmes (222 km) 10/07
Le peloton quitte les Alpes après un court séjour. Les journées tranquilles n'existent pas sur le Tour . Et si le profil annonce les sprinteurs pour une explication à grande vitesse, les ambitieux n'ont peut-être pas fini de s'exprimer. Il se dit que le vent pourrait souffler dans la vallée du Rhône, gare aux bordures !

REPOS A NÎMES LE 11/07

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829344-e-16.png[/imageacote] étape 16 : Carcassonne › Bagnères-de-Luchon (237.5 km) 12/07
L'ambiance est à l'initiative. Comme ils l'ont montré en Angleterre, dans le Nord, dans les Vosges ou dans les Alpes, les coureurs de ce Tour de France sont les seuls acteurs des étapes . C'est eux qui décide le scénario . Les leaders devraient encore une fois avoir le dernier mot, voici la première étape du triptyque pyrénéen !

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465832281-e-17.png[/imageacote] étape 17 : Saint-Gaudens › Saint-Lary-Soulan (Pla d'Adet) (124.5 km) 13/07
Après la plus longue étape du Tour, vient immédiatement la plus courte, avec seulement 124,5 kilomètres au programme… mais quel programme ! L'enchaînement des cols du Portillon, de Peyresourde, de Val Louron puis de la montée au Pla d'Adet va faire des dégâts, là, il va falloir surveiller les délais, les sprinteurs doivent s'accrocher !

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465832282-e-18.png[/imageacote] étape 18 : Pau › Hautacam (145.5 km) 14/07
La troisième et dernière étape pyrénéenne offre un terrain propice aux attaques. Y compris pour les acteurs principaux du Tour, qui ont encore quelques comptes à régler avant d'entériner les positions qui se précisent à l'approche de Paris . Il ne restera que le chrono de Bergerac pour bousculer la hiérarchie attention à l'attentisme !

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465832279-e-19.png[/imageacote] Maubourguet val d'Adour › Bergerac (208.5 km) 15/07
Les membres du Top 10, ainsi que les spécialistes du contre-la-montre, vont économiser leur énergie, en vue de l'échéance décisive de demain. Pour la plupart des autres, hormis la poignée de sprinteurs qui seront au cœur des débats sur les Champs-Elysées, il s'agit du match de la dernière chance. Le maillot vert peut-il inscrire une potentielle victoire ?

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465832279-e-20.png[/imageacote] étape 20 : Bergerac › Perigueux (ITT) (54 km) 16/07
Le contre-la-montre final du Tour de France fait partie des grands moments de suspense de l'année cycliste. C'est souvent le cas à plusieurs titres, et aujourd'hui les enjeux sont encore une fois multiples. On voit déjà le champion du monde Ullrich reprendre un grand temps au maillot jaune, mais celui-ci semblerait avoir les ressources nécessaires pour lui résister .

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465832280-e-21.png[/imageacote] étape 21 : Evry › Paris (137.5 km) 17/07
Quoi de mieux pour un maillot jaune que de parader sur la plus belle avenue du monde avec son paletot . Il pourra l'arborer fièrement, il l'aura surement aquit après 3 semaines de souffrances, de panache de créativité pour battre ses adversaires . Seul le maillot vert ne sera pas certains, les autres auront le sourire, ils auront batailler pour avoir leurs distinctions !

Les équipes

Arrow Voir sondage

Les contraintes : Amenez 9 coureurs dont 1 leader, 1 co-leader, 2 grimpeur, 2 sprinteur, 2 rouleurs, 1 libre
Ces 9 coureurs ne pourront disputer que 2 grands tours dans l'année, choisissez bien les doublé que vous voulez effectuer !
Vous devez amenez au moins 3 Français (si pas ou pas assez de Français dans votre équipe, passer cette contrainte)

De plus, si vous le voulez, inscrivez un objectif principal et secondaire, si celui-ci est réussi, vous obtiendrez des primes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 16 Juin - 19:20

Du coup, Brioches (SL déjà faite), Fassa-Bartolo et Liquigas sont sélectionnées :ok:

SL manquantes :
Banesto (Bailly01)
Cofidis (Funpower)
Credit-Agricole (Yoken)
FDJ (Tipitch)
Mercatone-Uno (Fugitif44)
Mapei (MayodeBain)
Saeco (Abdel44)

Arrêt des SL Dimanche :up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Dim 19 Juin - 12:21

Le malaise Italien



A à peine une semaine du tour de France, la Liquigas est décimée, en effet  elle est interdite de tour . Les contrôles anti-dopages ont rattrapés Serhiy Honchar et Davide Rebellin . Ceux-ci ont été contrôles positif à l'EPO au dernier tour de Suisse, l'Italien avait performé sur une seule étape, rien d'anormal, mais c'est un contrôle inopiné qui a permit de révéler la prise de dopage du champion Italien . Pour l'Ukrénien, il en a pris aussi sur son championnat national, pas étonnant quant on voit qu'il remporte le titre sur route et sur l'épreuve chronométré .
L'équipe est interdite de tour, l'UCI ne reviendra pas sur sa décision !

Armstrong inquiet ?

Les contrôles anti-dopages ce suivent et se ressemble, c'est encore en Suisse que les contrôles ont révélés un dopé, et c'est le champion Américain Armstrong, l'ancien champion du monde a été contrôlé positif sur la 4 ème étape, celui-ci avait comblé près de 7 minutes à lui tout seul, échouant seulement sur Boogerd, parti plus loin . L'UCI a décidé de l'interdire de mettre les pieds sur le territoire Suisse pendant une compétition ... Sauf que le prochain tour ne fait pas escale en Suisse, chez les antis Armstrong, on est déçu de l'UCI .

Aus reprend la compétition


L'Estonien contrôlé positif sur le dernier tour de Californie, vient de finir sa peine de suspension, le coureur de la Décathlon a même adressé une lettre d'excuses à l'UCI, il pourra épauler son leader Kirsipuu dans les sprint au prochain tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Dim 26 Juin - 17:28

[size=200]
Maitre apprend nous un tour
[/size]


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-1.png[/imageacote] Tour de France : étape 1 : Leeds › Harrogate (190,5 km)
Étape traditionnelle pour lancer la grande boucle, l'année dernière c'est un prologue qui s'est déroulé au Futuroscope qui avait délivré le premier maillot jaune, cette fois-ci, c'est une étape en ligne . La menace semble venir de la nervosité qui est souvent de mise aux arrivées de premières étapes, gare aux chutes !

[size=150]
Partie de Poker menteur
[/size]

"même dans mes plus beaux rêves je n'aurais pas imaginé un telle engouement des spectateurs", David Millar (COF) nous confiais ça après la ligne franchi . La grande Bretagne n'est pas la plus grande terre de cyclisme on vous l'admet, mais elle possède de grands atouts, mais les supporters regrettent le chrono, car avec David Millar (COF) et Chris Boardman (CRE), leurs chances de victoires étaient énormes . Mais cesse de parler, et intéressons nous la course, un temps bien Anglais pour commencer, le ciel semble menaçant, mais pas pluvieux . En tous cas, c'est un quatuor qui lance la course, et qu lui aussi semble menaçant, on retrouve au front Rossano Brasi (PLT), Ivan Gutierrez (ONC), Wings (TGP) et Joris Silovs (COF), la poursuite est lancé, on ne laisse pas partir ce quatuor ! Mais il ne fait pas feu, le quatuor est repris pas longtemps après l'offensive . Puis un contre est lancé avec Frédéric Finot (CRE), il est accompagné de Joris Silovs (COF) et de Rossano Brasi (PLT), mais encore une fois, c'est un coup d'épée dans l'eau ! Alors vient une troisième tentative, signé Toto (TGP), il est accompagné de Franco Ballerini (LAM) . On stoppe la poursuite, le duo semble convenir à tous le monde, celui-ci prend le large, et atteint vite la minute, c'est l'échappée du jour (1) . A 150 bornes de la ligne, l'écart est déjà monté à 2'50", on laisse partir, on se repose avant les prochaines échéances comme le sprint intermédiaire qui à contrario des courses d'une semaine attribue pus de points, puis en plus, l'échappée n'est constitué que de 2 membre, le troisième aura l'occasion de prendre un bon nombre de points . La ferveur est partout, les supporters Anglais sont aux anges de recevoir la grande Boucle pendant 3 jours durant . Puis à 130 kilomètres de la ligne, le duo augmente encore son avance, elle passe à 4'20" . Un pécule mince, mais suffisant pour passer se disputer le premier maillot à pois de ce tour 2000 . Toto (TGP) tente le premier, mais est vite contré par Franco Ballerini (LAM) qui lui souffle les pois, un Italien premier maillot à pois ! Mais les 4'27" d'avance au sommet de la première côte du tour ne tiennent pas sous l'impulsion du peloton, et notamment de la Farm-Frites (Toto) et de la Fassa-Bartolo (Roubs) qui roulent à l'approche du premier sprint intermédiaire . C'est Toto (TGP) qui prend les 20 points ainsi que la prime qui va avec . Dans le peloton, on a comblé près de 2 minutes, un groupe de 20 se détache à l'approche du sprint intermédiaire, tous les sprinteurs sont dedans, pas d'inquiétude pour les leaders, ça va relever le pied après la ligne du sprint . Robbie McEwen (FAR) franchit le sprint en 3 ème position et Fabio Baldato (FAS) et 4 ème . Sauf que grosse panique dans le peloton des leaders avec pas moins de 160 coureurs, la Farm-Frites (Toto) est au complète à l'avant, et ne se relève pas, et obtient le soutien de la Décathlon (Charles-Atan) et de la Deutsche-Bank (Cav), le groupe navigue avec 24 coureurs (2), il a toute ses chances ! La US Postal (Piepie33) montre déjà la couleur et est la seule équipe à voire la menace, c'est elle qui prend le groupe en poursuite, mais personne n'aide l'équipe Américaine, forcément Armstrong n'est pas aimé . En tous cas, le duo d'échappée fait mine de rien, mais ils seront vite repris après cet incident de course .
Spoiler:
 

[size=150]
Explication à la mode western
[/size]

On arrive dans la deuxième côte du jour, l'échappée repris, c'est un équipier qui prendra les points, sauf que Franco Ballerini (LAM) sort à a peine 500 mètres du sommet, et confirme son maillot . C'est donc la panique dans le peloton, qui perd de plus en plus de temps, il reste pas moins de 60 bornes et le retard est de presque 3 minutes, forcément ça fait l'affaire des sprinteurs qui seront moins gênés par les leaders qui viennent se replacer . La troisième côte arrive, et cette fois-ci, Franco Ballerini (LAM) ne considère pas utile d'aller chercher les points, c'est donc la garde rapproché de Robbie McEwen (FAR) qui prend les points, en l’occurrence Sergueï Ivanov (FAR) qui prend les points . Au sommet, le retard pour le peloton s'est agrandi, il est de 3'11', mais la réaction arrive, la montée puis la descente permet au peloton de reprendre 1 minutes, mais une seule équipe contre près de 12 équipiers, c'est pas assez, mais la US Postal (Piepie33) ne trouve pas de soutient, les autres ne voient pas l’utilité de rouler, aucun leader ne se trouve à l'avant, ça sera statut-quo sur la ligne ce soir pour les leaders . La course se résume à un mano a mano sans interruption pendant 30 bornes, mais il reste 15 kilomètres à l'avant, et il va falloir embrayer, ce que le peloton ne pourra pas faire . L'écart va sensiblement remonter, car on met en route, chez notamment Farm-Frites (Toto) ou encore Décathlon (Charles-Atan) . Dans les 10 derniers kilomètres, les trains se prépare, on voit notamment Oscar Freire (MAP) tout seul tout comme Fabio Baldato (FAS), ils ont oubliés leurs coéquipiers dans le peloton ! Il reste 4000 mètres avant la ligne, la situation est palpitante, on va savoir enfin qui va être le premier maillot jaune . Le peloton pointe à 2'40", c'est fini pour eux, pas une grande nouvelle, on le savait déjà depuis un lustre ! A 3000 mètres, c'est Décathlon (Charles-Atan) qui emmenè (1) avec en tête du train le tout frais champion de France Pascal Chanteur (DEC) . Un virage à droite et le train bleu prend la tête, alors on voit un bons nombre de sprinteurs se battent pour prendre la roue de l'Estonien et sprinteur Jaan Kirsipuu (DEC) emmené sur un fauteuil . Sous la flamme rouge, Lauri Aus (DEC) s'écarte et laisse Jaan Kirsipuu (DEC) finir le travail . le train bleu a éliminé tous le monde sauf Fabio Baldato (FAS) qui reste dans la roue . Celui-ci déborde par la gauche, mais le vent lui intime qu'il n'est pas capable de rivaliser aujourd'hui . C'est donc sur la ligne une victoire sans conteste de Jaan Kirsipuu (DEC) (2) devant Fabio Baldato (FAS) et Oscar Freire (MAP) . Le peloton arrive avec 3'11' de retard, c'est Jan Svorada (LAM) qui règle le sprint ! C'est dans un an plus tard que Jaan Kirsipuu (DEC) revêtis le paletot (3) après l'avoir porté six jours durant .
Spoiler:
 

1 Jaan Kirsipuu (Décathlon) 04h25'44"
2 Fabio Baldato (Fassa-Bartolo) +0"
3 Oscar Freire (Mapei)
4 Robbie McEwen (Farm-Frites)
5 Erik Zabel (Deutsche-Bank)
6 Jimmy Casper (FDJ)
7 Marcel Wust (Festina)
8 Jan Koerts (Farm-Frites)
9 Lauri Aus (Décathlon)
10 Paolo Bettini (Mapei)

Jaan Kirsipuu (Décathlon) 04h25'44"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Franco Ballerini (Lampre)
Oscar Freire (Mapei)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/14/1459839950-kirsipuu.png[/imageacote] Jaan Kirsipuu :
Putain champagne ! Un grand merci à Aus qui revient, il est exceptionnel tant en course qu'en extérieur, c'est plus facile de rouler avec un pote, Charles-Atan nous a dis objectif victoire d'étape, le tour déjà bouclé ? Non, j'en veut toujours plus, toute la première semaine à par les Vosges m'intéresse, surtout les pavés, que j'attends, mais avec des spécialistes, ça va être difficile !
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : 2 étape du tour (1999, 2000)1 étape du Down Under (2000), 1 étape du tour du Qatar (2000), KBK (2000), 1 étape de la Vuelta (98), 3 étape du Giro (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Dim 26 Juin - 17:28

Primes tdf (vrai barème) :
Spoiler:
 

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 1 :
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 11 650€
Fassa Bartolo (Roubs) : 5 500€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 3 400€
Farm-Frites (Toto) : 2 470€
Lampre : 2 100€
Deutsche-Bank (Cav) : 830€
Française Des Jeux (Tipitch) : 780 €
Festina (Wings) : 730€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 803 335€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 320 105€
Festina-Lotus (Wings) : 1 240 690€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 086 360€
Banesto (Bailly01) : 885 710€
Crédit-Agricole (Yoken) : 840 330€
Polti (Jojodemarni) : 832 965€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 784 570€
Rabobank (Justin26) : 763 525€
US Postal Service (piepie33) : 634 550€
Lampre-Daikin : 587 080€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 580 565€
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Dim 26 Juin - 17:29

[size=200]
Jamais Giro sans Tour
[/size]


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828096-e-2.png[/imageacote] Tour de France : étape 2 : York › Sheffield (201 km)
Grosse étape en vue, pas de gentillesses pour les sprinteurs, on tape directement dans la pente . On a beau être dans les terres Anglaises, la route peut s'élever, la preuve, le sommet du Holme Moss culmine à 521 mètres, pas de quoi faire la comparaison avec les grands cols alpins, mais attention à ne pas sous-estimer les difficultés du parcours .

[size=150]
Les 8 petits pois
[/size]

Belle journée en perspective, le public est venu en masse comme la veille, les écarts sont énormes, si un favori veut revétir le paletot au soir de cette étape, il devra être très costaud, car on connait les capacités de Oscar Freire (MAP) à passer les bosses, peut-être un Espagnol en jaune ce soir à Sheffield . Mais il reste de la route pour rallier la ligne, une fois le départ fictif passé, le drapeau abaissé, 4 coureurs se lancent la tête la première, on retrouve le champion Britannique David Millar (COF), Enrico Zaina (MER), Laurent Dufaux (SAE) et Wings (TGP), décidément, cette équipe cherche à prendre toute les échappées . Ça sent bon, mais pour agrémenter l'étape et le scénario déjà assez beau, 5 coureurs se joignent au quatuor, on retrouve en contre-attaque Beat Zberg (RAB), Giuliano Figueras (MAP), Daniel Clavero (PLT) qui double Giro et Tour, Carlos Sastre (ONC) et Frédéric Finot (CRE) déjà en vue hier, le français avait tenté de prendre part à l'échappée matinale . La jonction s'opère 15 bornes après le départ . Mais on comprend que c'est l'échappée du jour (1), elle possède déjà 5 minutes après 25 bornes de course, et malgré le nombre assez conséquent de coureur . Attention à ne pas se faire avoir, l'échappée présente de bons éléments, elle est capable de résister au peloton . L'échappée arrive au pied de la première côte du jour, Beat Zberg (RAB) se fait un malin plaisir à devancer ses compagnons, 7'30" d'avance pour le groupe de 8 à la bascule, mais le néerlandais butte sur Giuliano Figueras (MAP) au 2 ème GPM, là, l'avance commence à devenir sérieusement dangereuse, elle passe au dessus de la barre des 10 minutes, et personne ne prend le relais de la Décathlon (Charles-Atan) qui roule pour le maillot de Jaan Kirsipuu (DEC) lauréat de la veille . Mais qui a dit que la course resterait si plate, personne ? Peut-être que s'était juste les souhait de Fabio Baldato (FAS), l'Italien se fait distancer avec un bon paquet de coureur, le 2 ème de la veille n'a jamais vraiment performer sur des types d'étapes comme aujourd'hui . La course semble enfin se décanter quand le Gruppetto, Festina (Wings) et Polti (Jojodemarni) prennent le relais en tête de peloton . On voit avec malheur dans le groupe de tête que l'écart diminue, plus que, enfin quand même 8'15" à 100 bornes du but . Puis la chasse aux pois continue à l'avant, Giuliano Figueras (MAP) passe encore en tête sur la 3 ème côte, et encore une minute de perdu, ça sent le roussi, mais on ne semble pas paniquer à l'avant, bien au contraire, on semble gérer cet écart . Puis au 4 ème GPM, Daniel Clavero (PLT) prend ses premiers points, et enfin, on voit que l'écart se stabilise, il tourne aux alentours des 6'40", un coup ça descend, un coup ça monte . Un peu de repis, on aborde une partie moins vallonné avec notamment le premier et seul sprint intermédiaire de l'étape . C'est sur un relai que Daniel Clavero (PLT) passe en tête, et malgré les 8 hommes de tête, Jaan Kirsipuu (DEC) sprint et prend la 9 ème place, c'est toujours ça de pris si il veut le vert à Paris . Puis arrive le sommet du jour, la Côte de Holme Moss est classée en 2 ème catégorie, et Daniel Clavero (PLT) passe en tête et commence à engrainer de précieux points, son maillot peut tenir jusqu'au Vosges . Mais l'écart à bien fondu, il est de 4'10" alors qu'il reste 50 bornes de course .
Spoiler:
 

[size=150]
Clavero mate les fougueux
[/size]

La situation de course devient intéressante, car le peloton s'émiette comme du pain, et en queue de peloton, on retrouve un homme en jaune, il est Estonien, c'est bien le maillot jaune Jaan Kirsipuu (DEC), le lauréat de la veille se fait distancer . A l'avant aussi la course devient intéressante, forcément quand la route s'élève, à l'occasion de la 6 ème côte du jour, Daniel Clavero (PLT) et Giuliano Figueras (MAP) se disputent les points, l'Espagnol prend l'avantage, mais les 2 ne se relèvent pas et décident de continuer l'aventure en duo, bonne décision ? En tous cas, l'avance est de 3'49", donc il n'y avait pas menace imminente . Et bis repetita au sommet du 7 ème GPM, cette fois-ci c'est l'Italien qui se joue de son compagnon, mais l'Espagnol de la Polti (Jojodemarni) remet un coup d'accélérateur au sommet, et lâche Giuliano Figueras (MAP) . Plus de questions à se poser, il faut assurer ! Puis maintenant, la dernière côte répertoriée de la journée, l'homme de tête passe logiquement en tête, et avec 9 points, il est virtuel maillot à pois, il possède 35 secondes sur son dauphin virtuel . Mais ça y est, la course prend une autre dimension, on voit l'attaque surpuissante d'un flandrien qui devient ardennais, c'est Charles-Atan (TGP), il est vite suivi dans son mouvement par Laurent Jalabert (ONC) et Mirko Celestino (PLT), l'US Postal (Piepie33) prend tout de suite cette attaque au sérieux, le leader Texan gère, mais est tout de même surpris par le jeune Français . Mais l'équipe Américaine gère et revient au train, mais personne ne s'avoue vaincu, et pour preuve, la grande chance Français contre le trio, on retrouve Richard Virenque (PLT), accompagné de Fernando Escartin (IBE) et Francesco Casagrande (VIN) et là, Lance Armstrong (USP) prend directement la roue, a contrario de Marco Pantani (MER) et de Jan Ullrich (DEU) qui sont en train de légèrement décrocher . Mais une difficulté non-répertoriée sème la panique, car à 5 bornes de la ligne, c'est Lance Armstrong (USP) qui prend le taureau par les cornes, il attaque à sa manière avec ses 70 tours/minutes . Il met le doute à ses adversaires sauf à Richard Virenque (PLT) qui vise gros sur ce tour, on est bleu-blanc-rouge, on veut un frenchie sur le podium, et si possible sur la plus haute marche . Le Français prend la roue, et accompagne le géant, encore une fois surpuissant, le duo ne s'entend pas, car le Français ne veut pas collaborer, et un petit peloton revient . Mais on retiendra le grand exploit de Daniel Clavero (PLT) qui parti à 30 bornes de la ligne du groupe de tête à su résister . Sous la flamme rouge, l'avance est de 52 secondes, c'est gagné . Sur la ligne, c'est donc Daniel Clavero (PLT) qui l'emporte (1) devant Charles-Atan (Gruppetto) et Francesco Casagrande (VIN) . Marco Pantani (MER) et de Jan Ullrich (DEU) prennent 2'06" dans la vue, pas bon pour commencer un tour de France ! Paolo Bettini (Mapei) arrive dans le groupe à 2'06", ça lui permet de prendre le paletot !

1 Daniel Clavero (Polti) 04h37'36"
2 Charles-Atan (Gruppetto) +0"
3 Francesco Casagrande (Vini)
4 Laurent Jalabert (ONCE)
5 Fernando Escartin (Iberdrola)
6 Richard Virenque (Polti)
7 Lance Armstrong (US Postal)
8 Giuliano Figueras (Mapei)
9 Stefano Garzelli (Mercatone-Uno) +1'06"
10 Francisco Mancebo (Banesto)

Paolo Bettini (Mapei) 09h05'26"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Daniel Clavero (Polti)
Oscar Freire (Mapei)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/15/1460790505-clavero.png[/imageacote] Daniel Clavero :
C'est magique, tout simplement ! Je réalise la même performance sur le Giro, mais au bout de 16 jour, alors que là c'est dès le deuxième jour, alors que en plus les leaders étaient favori, je n'en revient pas . En plus Richard est très en forme, il est déterminé, il veut gagner, enfin concrétiser !
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : 1 étape du Tour de France (2000), 1 étape du Giro (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Dim 26 Juin - 17:29

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 2 :
Polti (Jojodemarni) : 14 380€
Gruppetto : 5 500€
Vini : 2 800€
ONCE (Warren Barguil) : 1 500€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 370€
Iberdrola (MH31) : 830 €
US Postal (Piepie33) : 730 €
Mercatone-Uno (Fugitif44) : 650 €
Banesto (Bailly01) : 600 €
Rabobank (Justin26) : 200€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 803 335€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 321 575€
Festina-Lotus (Wings) : 1 240 690€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 086 890€
Banesto (Bailly01) : 886 310€
Polti (Jojodemarni) : 849 245€
Crédit-Agricole (Yoken) : 840 330€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 784 570€
Rabobank (Justin26) : 763 725€
US Postal Service (piepie33) : 635 280€
Lampre-Daikin : 587 080€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 582 065€
Spoiler:
 

Espaces commentaires :
Roubs a écrit:
Bien Baldato Very Happy
Pas ses équipiers par contre :niais:
Va falloir recruter à l'inter-saison

Justin26 a écrit:
RAS de notre côté, vivement demain Very Happy
Boogerd déjà à 2 minutes de Armstrong, quelque chose à dire ?

Kilou66 a écrit:
Bien joué à ceux de devant. 🆗
Armstrong pauvre mec sans soutien :moqueur: :mrgreen:, bien joué les équipes de leader :up .
T'es à fond contre le Texan, j'ai hâte de voir tes posts après les étapes de montagne

MayodeBain a écrit:
Dommage pour Freire, mais un bon podium tout de même
Oui est le blanc, et il est encore bien au gc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:45

La renaissance d'un sprinteur

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-3.png[/imageacote] Tour de France : étape 3 : Cambridge › London (155 km)
Étape royale pour finir le séjour sur le territoire Britannique . On arrive dans la capitale, le parcours tous plat ne devrait pas échapper aux hommes forts de la première étape, c'est à dire les sprinteurs . En parlant de ça, il y en a 3 qui se tiennent dans le même temps, surement pour un nouveau maillot jaune !

Toujours tenter !

Le Lundi inspire moins la météo, le ciel est gris, et parait menaçant, une averse n'est pas à exclure . Mais 3 hommes décident de défier la météo, on retrouve encore un membre de la Team Gruppetto, cette fois-ci c'est Wings (TGP), il entraine sur son porte-bagage Laurent Desbiens (COF) et Volodymyr Gustov (FAS), un trio est plus contrôlable que le groupe de 8 qui s'est fait la belle hier . Au bout de 5 kilomètres, l'avance dépasse déjà 3 minutes, pas de problème pour le peloton, personne ne semble menaçant, c'est l'échappée du jour (1) . Mais les nuages gris semble couvrir les espoirs du trio, même si l'avance passe à 7'30", on sent bien que le peloton est en position de revenir à n'importe quel moment . Mais les caprices de la météo fait le malheur de certains, on voit notamment Jonathan Vaugherts (CRE) se gameler et ainsi jeter son vélo dans les pâturages Anglais, son DS n'apprécie pas ! Il reste 100 bornes de course, les équipes de sprinteurs prennent en main la poursuite, on voit notamment Festina (Wings), Deutsche-Bank (Cav) et Farm-Frites (Toto) . Le tournant quotidien d'une étape de plaine arrive, le seul et unique sprint intermédiaire . L'avance fond comme une bougie qui se consume, on passe des 7 minutes qui offrait un matelas confortable à moins de 3 minutes, autant dire que le trio se retrouve sur la paille . Pas de dispute pour le trio, Laurent Desbiens (COF) passe en tête, mais dans le peloton, on voit Oscar Freire (MAP) anticiper, il demande notamment à son coéquipier et maillot jaune Paolo Bettini (MAP) de faire le train, ils s'échappent à 2 à 500 mètres de la ligne, et Oscar Freire (MAP) prend la 4 ème place, il remonte à la 3 ème position au classement du maillot vert virtuellement .
Spoiler:
 

Robbie revis

Après ce sprint intermédiaire, l'échappée pensait reprendre un peu de champ, il n'en était rien, le peloton augmente le tempo et stabilise l'écart aux alentours des 3 minutes pour rendre la situation plus contrôlable . Mais l'échappée en a encore sous la pédale et met un coup d'accélérateur, le peloton reprend tout de même 1'20" en 20 kilomètres, puis l'écart passe à 1'11' à 20 bornes de la ligne . On débarque sur des grandes lignes droites, qui permettent d'avoir le trio en ligne de mire, le trio est cerné, il n'a plus aucunes chances . Mais on n'a pas encore abdiquer à l'avant, la preuve, Wings (TGP) se dresse sur ses pédales et attaque, il entraine alors Laurent Desbiens (COF), mais l'aventure se termine enfin à 8 bornes de la ligne, c'est a se moment que l'on remonte les trains de sprinteurs . On retrouve alors les même équipes que sur la première étape, notamment la Décathlon (Charles-Atan), Farm-Frites (Toto), Mapei (MayodeBain) ou encore Deutsche-Bank (Cav), une ligne droite, puis un virage à 2000 mètres de la ligne permettent au train gris de prendre la tête, c'est alors que sous la flamme rouge, Robbie McEwen (FAR) lance son sprint, il est efficace, et personne n'a pris sa roue, il faut dire que l'Australien n'a pas vraiment brillé sur la saison, les autres sprinteurs lancent finalement leur sprint peu de temps après, mais il est trop tard, l'Australien touche déjà du bout des doigts la victoire . Personne ne reviendra à sa hauteur, c'est donc Robbie McEwen (FAR) qui l'emporte (1) devant Erik Zabel (DEU) qui passe à travers de sa 2 ème partie de saison et Jaan Kirsipuu (DEC), l'Allemand 2 ème prend donc des bonifications et le paletot de leader, 3 jours, 3 maillots jaune, un changement de leader demain, pourquoi pas !

1 Robbie McEwen (Farm-Frites) 03h37'59"
2 Erik Zabel (Deutsche-Bank) +0"
3 Jaan Kirsipuu (Décathlon)
4 Oscar Freire (Mapei)
5 Marcel Wust (Festina)
6 Fabio Baldato (Fassa-Bartolo)
7 Léon Van Bon (Rabobank)
8 Julien Dean (US Postal)
9 Jimmy Casper (FDJ)
10 Danilo Hondo (Deutsche-Bank)

Erik Zabel (Deutsche-Bank) 12h43'29"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Daniel Clavero (Polti)
Oscar Freire (Mapei)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467023821-mcewen.png[/imageacote] Robbie McEwen :
Heureux de renouer avec le succès, ça fait depuis Mars que ça me démange, je son à peine d'une mononucléose, je sens que c'est le tour du renouveau pour moi, mon contrat est déjà réalisé, une belle étape, mais je vise plus haut maintenant, je n'ai plus de pression, je suis capable du vert même si la concurrence sera redoutable !
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : People choice classic (2000), 1 étape du tour down Under (2000), 1 étape du Tour du Qatar (2000), 1 étape du Tour de Catalogne (2000), 1 étape du tour de France (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:46

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 3 :
Farm-Frites (Toto) : 11 000€
Deutsche-Bank (Cav) : 6 100€
Décathlon (Charles-Atan) : 2 800€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 500€
Cofidis (Funpower) : 1 500€
Festina (Wings) : 830€
Fassa Bartolo (Roubs) : 780€
Rabobank (Justin26) : 730€
US Postal (Piepie33) : 670€
FDJ (Tipitch) : 650€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 809 435€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 323 075€
Festina-Lotus (Wings) : 1 241 520€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 086 890€
Banesto (Bailly01) : 886 310€
Polti (Jojodemarni) : 849 245€
Crédit-Agricole (Yoken) : 840 330€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 787 370€
Rabobank (Justin26) : 764 455€
US Postal Service (piepie33) : 635 950€
Lampre-Daikin : 587 080€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 582 065€
Spoiler:
 

Wings a écrit:
McEwen :love:
Tu te rabats sur les coureur qui gagne car tu en as pas ?

Kilou66 a écrit:
Bah Armstrong t'es où sur les sprints :wtf. Pourtant sur le Dauphiné tu les faisais :mrgreen:. L'EPO commencera à tourner en montagne hein Piepie Bruyneel. :mrgreen: :moqueur:
Va falloir se calmer et constater que il n'y avais que Steels et McEwen et que ceux-ci n'étaient pas à leur niveau, occupes toi de ton équipe et trouve une stratégie pour gagner

toto a écrit:
Wings a écrit:
McEwen :love:
Et oui monsieur et oui! :love: :up Laughing
Ca fait du bien de revoir une victoire après tant de temps

Justin26 a écrit:
Van Bon dans les 10
Ca va être la fête dès que tu vas gagner

MayodeBain a écrit:
Freire pas sur le podium cette fois :louche: S'il avait pu finir devant Zabel il protégeait le maillot de son leader en plus
Ba non, car déjà Zabel est meilleur, et si il terminait 3, il prenait quand même des bonifs'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:46

4 sur 4, le mérite y est


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828094-e-4.png[/imageacote] Tour de France : étape 4 : Le Touquet Paris-Plage › Lille (163.5 km)
Levez les drapeau bleu-blanc-rouge, c'est le retour en France ! Mardi de repis, les sprinteurs semble encore les maitres de la situation, l'étape relativement plate, n'offre pas de possibilités aux grimpeurs ou autre, demain la journée risque d'être rude, les pavés de Paris-Roubaix vont semer la zizanie !

La solitude l'emporte

La course arrive en France, le soleil est là pour accompagner les coureurs, départ du Touquet avec sa belle plage, mais les coureurs ne sont pas là pour en profiter ! Le temps est assez frais, on sent l'air de la Manche . Mais un vent souffle aussi sur la course, les bordures sont fréquentes sur les courses du Nord comme les 4 jours de Dunkerque ! Mais on n'hésite pas du côté des attaquants, on voit notamment à l'attaque Raivis Belohvosciks (LAM) avec Cav (TGP), Eddy Lembo (BRI), Frédéric Finot (CRE) et Davide Appollonio (VIN), un groupe de 5 dangereux pour le peloton qui lance les hommes de mains en poursuite . 12 kilomètres plus tard, cette offensive est neutralisée, mais vite, elle est contrée par Yoken (TGP) avec Tadej Valjavec (FAS) . Mais très vite, le duo est repris, on sent de la nervosité dans le peloton, et pour en rajouter une couche, on voit à nouveau Yoken (TGP) à l'attaque . Mais il est vite neutralisé . Encore des attaques, on retrouve un quatuor, il est composé de Matteo Algeri (LAM) avec Christophe Brandt (SAE), Marc Wauters (RAB) et Dimi74 (TGP), le Gruppetto ne manque pas une occasion pour placer un de ses hommes à l'avant, cette stratégie devrait surement apporter une victoire d'étape sur ce Tour . Le peloton ne laisse toujours pas de champ, c'est alors que Dimi74 (TGP) s'extirpe du quatuor, personne ne prend sa roue, le trio laisser à l'abandon se fait reprendre, et le Croate de la Team Gruppetto s'envole, c'est le seul échappé du jour (1) . A 120 bornes de la ligne, l'homme de tête possède presque 2 minutes, il commence à gratter du temps . Mais le malheureux va vite voir ses chances réduite à néant, arrive le sprint intermédiaire, de une il est tout seul, et de deux, les points sont gros pour le deuxième, il risque de se faire reprendre avant ce sprint . A 84 bornes de la ligne, Dimi74 (TGP) passe en tête, avec seulement 20 secondes d'avance . Derrière ça déboule, Jaan Kirsipuu (DEC) prend la seconde place et assure le maillot vert, et Fabio Baldato (FAS) prend la troisième place . Mais le Croate reprend vite du terrain, il possède maintenant 8'20" au sommet de la première bosse qu'il franchit logiquement en tête, le peloton à carrément stoppé la poursuite, il reste 65 bornes de course, le peloton fait mine de paniquer en accélérant à tout va, mais il sait qu'il à le contrôle de la situation .
Spoiler:
 

Aux bordures, la victoire

Le coureur de tête passe la banderole des 50 derniers kilomètres, il vient de perdre 6 minutes en à peine 15 kilomètres, sous l'impulsion des Deutsche-Bank (Cav) et des Décathlon (Charles-Atan), le peloton ne veux pas se disputer la deuxième place ! Le coureur de tête franchit en tête le second GPM, classé en 4 ème catégorie . Mais la situation devient assez complexe, en effet, le coureur de tête accélère, et le peloton voit l'écart remonter à 2'30", mais ça roule pourtant, le peloton n'est plus composé que de 100 unités, le vent souffle, comment c'est possible ? C'est ce que se dit surement Jaan Kirsipuu (DEC) impatient de revenir pour être sûr de disputer l'étape . Puis arrive à 42 bornes de la ligne le troisième et dernier GPM du jour, ça passe comme une lettre à la poste pour le Croate, la poursuite dans le peloton devient dur, les équipiers se font de plus en plus rare . La fatigue les gagne, et le peloton ne reprend rien, assez motivant pour l'homme de tête . Mais le peloton commence à vraiment perdre le contrôle de la situation, à 20 bornes de la ligne, le vent redouble de force, le peloton lui diminue encore, mais les lignes droites qui amènent vers Lille devraient favoriser le peloton . A 15 bornes de la ligne, on sent que l'homme de tête craque enfin, le peloton se rapproche à la minute de lui, mais le paquet n'est plus que de 60 coureurs, personne ne peut faire son train ou encore la poursuite pour le potentiel sprint qui arrive devant le stade Pierre Mauroy . Un gros marquage se produit à 10 bornes de la ligne, le Croate met en doute tout le peloton, résultats, il fait remonter son avance à 1'50" alors que l'arrivée se profile . Mais le bonheur s'empare de Dimi74 (TGP), à 5 bornes de la ligne, le Croate possède 1'30", de quoi résister au retour de la meute qu voulait la gagne . Sous la flamme rouge, il n'a rien perdu, c'est bien le peloton qui est battu . Sur la ligne, Dimi74 (TGP) peut hurler de joie (1), il vient de réaliser un exploit qui n'a pas souvent lieux, il vient de faire près de 130 bornes en solitaire, pour l'emporter, Jaan Kirsipuu (DEC) fait 2, il tappe du poing sa potence, il peut être triste, il aurait pu accrocher une 2 ème victoire sur ce Tour . Erik Zabel (DEU) prend la troisième place .

1 Dimi74 (Gruppetto) 03h29'25"
2 Jaan Kirsipuu (Décathlon) +1'25"
3 Erik Zabel (Deutsche-Bank)
4 Oscar Freire (Mapei)
5 Robbie McEwen (Farm-Frites)
6 Jan Svorada (Lampre)
7 Stefano Garzelli (Mercatone-Uno)
8 Richard Virenque (Polti)
9 Mirko Celestino (Polti)
10 Peter Van Petegem (Farm-Frites)

Erik Zabel (Deutsche-Bank) 16h14'15"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Daniel Clavero (Polti)
Oscar Freire (Mapei)

Dimi74 :
C'est beau, un exploit comme les grands, l'étape m'a parut interminable, bien sûr c'est normal, après 127 kilomètres seul ! La première de la Team Gruppetto, et j'espère la première de plein d'autre victoire ! Je suis sur que Charles-Aatan est motivé, demain, il peut prendre le maillot jaune, l'étape pavée est faite pour ses capacités, mais attention à Zabel, qui à fait 3 ème de Paris-Roubaix !
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : 1 étape du tour de France (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:47

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 4 :
Gruppetto : 13 100€
Décathlon (Charles-Atan) : 5 500€
Deutsche-Bank (Cav) : 2 800€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 500€
Polti (Jojodemarni) : 1 320€
Farm-Frites (Toto) : 1 230€
Lampre : 780€
Mercatone-Uno (Fugitif44) : 730€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 812 235€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 324 575€
Festina-Lotus (Wings) : 1 241 520€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 087 620€
Banesto (Bailly01) : 886 310€
Polti (Jojodemarni) : 850 565€
Crédit-Agricole (Yoken) : 840 330€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 792 870€
Rabobank (Justin26) : 764 455€
US Postal Service (piepie33) : 635 950€
Lampre-Daikin : 587 760€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 582 065€
Spoiler:
 
Espace commentaires :

Comme je suis assez con sur les bords, j'ai répondu aux commentaires de l'étape 3 dans les primes de l'étape 3 alors que j'aurai du le faire ici, donc les réactions sont sur les primes étapes 3

Wings a écrit:
Flo76 a écrit:

Wings a écrit:
McEwen :love:
Tu te rabats sur les coureur qui gagne car tu en as pas ?


Attention Mr76 je suis Anim maintenant il peut y avoir des sanctions en cas de remarques sur le fait que mon équipe ne gagne pas :niais:
Plus sérieusement j'en ai rien a foutre des sprints, vivement la montagne :moqueur:
Attention Wings président :noel:
Moi je suis directeur de l'UCI, je fais ce que je veux des équipes au maillot bleu foncé avec du blanc, avec comme nom d'équipe une marque de montre (d'ailleurs ton équipe n'est jamais à l'heure) Shocked :noel:
Et quant on voit que Moreau est déjà à plus de 2' au gc et qu'il y à les pavés, je serait toi je m'inquièterais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:47

Le nouveau souffle de Charles-Atan


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-5.png[/imageacote] Tour de France : étape 5 : Ypres › Arenberg Porte du Hainaut (155.5 km)
La 5 ème étape fait peur à chaque leader, ils sont incertains, vont-ils passer les pavés sans encombres ? Les 9 secteurs pavés sont réputés sur le mythe que est Paris-Roubaix, on va voir les purs flandriens sur cette étape . Les leaders possédant un de ces hommes, devraient avoir une longueur d'avance .

Une course de classique

Beau temps sur le nord en ce Mercredi, mais un fort vent de face vient gêner le départ de cette 5 ème étape, on en demandait pas tant pour le spectacle ! Drapeau abaissé, on attaque du côté de Laurent Desbiens (COF) avec Denis Menchov (BAN), mais vite, les hommes d'Erik Zabel (DEU), maillot jaune et surement plein d'ambition au vu de ses résultats sur le dernier Paris-Roubaix, ou encore sa victoire sur le Gand-Wevelgem . Mais le jaune semble le raisonner et vouloir le conserver . Le duo d'attaquant est repris même pas 10 bornes après sa naissance, puis celui-ci est contré par un trio, Nicolas Jalabert (ONC) attaque avec Yoken (TGP) et Dave Bruylandts (FAR), mais encore une fois, c'est pas le bon coup ! Alors un quatuor s'extirpe pour le troisième coup du jour, il est composé de Abzh35 (TGP) qui n'est autre que le leader de la coupe Gruppetto, il est suivi sur son porte-bagage de Chris Boardmann (CRE), Christophe Lamour (COF) et Igor Pugaci (SAE) . C'est enfin la bonne tentative, le peloton laisse filer, mais remet un coup d'accélérateur quand Ivan Gutierrez (ONC) tente de sortir du peloton . L'Espagnol se laisse reprendre quelques kilomètres plus loin, à 100 bornes de Arenberg, c'est l'échappée du jour (1), avec déjà 3 minutes sur la meute . L'entente est cordiale, on ne néglige aucun relais, mais on constate que le champion Britannique Chris Boardmann (CRE) en fait un peu de trop, du coup, on le laisse passer en tête du sprint intermédiaire, placé à 83 kilomètres de la ligne . Dans le peloton, on s'explique pour la 5 ème place, le maillot jaune Erik Zabel (DEU) prend quelques points, l'écart passe sous la minute, logique, c'est comme tout les jours ! Mais l'échappée à repris du poil de la bête à l'entrée du premier secteur pavé (2), elle possède maintenant 3'20" sur le peloton qui resserre les cale-pieds, se prépare aux secousses, gare aux chutes, voilà l'enfer du Nord ! L'avance diminie un peu, mais on se rend compte à la sortie du 2 ème secteur que Abzh35 (TGP) est le plus à l'aise, il met en difficultés ses compagnons à chaque relais . Le malheur est pour un certains Fernando Escartin (IBE), le pauvre Espagnol est contrains à l'abandon, il vient de chuter, et s'est cassé la clavicule, fin de tour pour celui qui voulait un top 10 et aider Roberto Heras (IBE), le plus loin !
Spoiler:
 

Charles-Atan fait vibrer la France

Les secteurs pavés deviennent de plus en plus dur, un de ceux-ci permet à Abzh35 (TGP) et Chris Boardmann (CRE) de s'extirper du quatuor pour former un duo, qui veut aller plus vite, 2'40" pour ce duo ! Mais dans le peloton, la secousse fait mal, on vient de perdre près de 100 coureurs, on remarque dedans Laurent Jalabert (ONC) et Erik Dekker (RAB) pour les gros noms, les leaders sont tous présent, mais certains comme Christophe Moreau (FES) trainent en queue de peloton ! Le duo navigue maintenant avec 2 minutes sur le groupe maillot jaune, mais Abzh35 (TGP) trouve son compagnon Britannique trop lent, et décide de l'abandonner, il part seul dans l'espoir d'une victoire en solitaire, mais la tâche risque d'être dure ! Le groupe maillot jaune se casse littéralement et reprend au même moment Christophe Lamour (COF) et Igor Pugaci (SAE), il part à 11, on retrouve bien évidement le maillot jaune, mais seulement Richard Virenque (PLT) et Lance Armstrong (USP) sont présent pour les favoris du général final à Paris (1) . Le groupe maillot jaune continue sa croisière, il fait embarquer certains favoris qui viennent de faire la jonction comme Jan Ullrich (DEU) ou encore Michael Boogerd (RAB) . IL reste 16 kilomètre de tortures pour les grimpeurs, le groupe des favoris reprend Chris Boardmann (CRE), le fuyard Espagnol possède encore 30 secondes, pas assez pour entrevoir la victoire à Arenberg . Mais le facteur victoire donne des idées à Charles-Atan (TGP), le prodige Français se dresse sur ses pédales et produit une grosse accélération qui laisse sur place tout le monde sauf les Belges Peter Van Petegem (FAR) et Johan Musseuw (MAP), mais le Français ne voit pas venir le coup, il se fait contrer 500 mètres plus loin par Peter Van Petegem (FAR), personne ne peut accrocher sa roue, il faut dire que le vainqueur du dernier Tour de Flandres à connu telle situation, il ne se retourne pas ! Derrière, Charles-Atan (TGP) se lance à sa poursuite laissant à l'abandon le lion des Flandres pas au top cette saison ! Puis dans le groupe maillot jaune c'est la grosse neutralisation, les attaquants sont déjà à plus d'1'30", ça permet à des favoris de revenir ! Peu de temps avant le dernier secteur, Charles-Atan (TGP) n'a plus que 10 secondes de retard, il a en point de mire le Belge (2), mais il est à bout de souffle . Il reste à peine 5 kilomètres de course quand Peter Van Petegem (FAR) rentre sur le dernier secteur, il gère ses peu de force qui lui reste . Derrière, le peloton des favoris pointe à plus de 3 minutes, on voit Dario Pieri (SAE) sortir, mais il est trop tard, la victoire se joue devant . Mais dans ce groupe, Christophe Moreau (FES) fait les frais d'une chute, tout ça à cause de la voiture de Saeco (Abdel44), il est furieux, mais repart vite, il risque de perte un bon bout de temps ! A 3000 mètres de la ligne, la victoire est acquise pour Peter Van Petegem (FAR) qui possède encore 11 secondes sur son dauphin . Il lève les bras sur la ligne (3), il l'emporte avec panache sur Charles-Atan (TGP) et Johan Musseuw (MAP) qui arrive peut de temps après . Jaan Kirsipuu (DEC) règle le peloton des favoris pour la 5 ème place à plus de 4'40", Christophe Moreau (FES) lui, arrive avec près d'une minute de retard . Mais le grande nouvelle,
C'EST QUE CHARLES-ATAN (TGP) PREND LE MAILLOT JAUNE, LE FRANÇAIS A PRES DE 4 MINUTES SUR LES FAVORIS, IL PEUT ALLER LOIN AVEC LE PALETOT !!!
Spoiler:
 

1 Peter Van Petegem (Farm-Frites) 03h24'34"
2 Charles-Atan (Gruppetto) +0"
3 Johan Museeuw (Mapei)
4 Dario Pieri (Saeco) +1'53"
5 Jaan Kirsipuu (Décathlon) +4'45"
6 Abzh35 (Gruppetto)
7 Fabio Baldato (Fassa-Bartolo)
8 Erik Zabel (Deutsche-Bank)
9 Oscar Freire (Mapei)
10 Robbie McEwen (Farm-Frites)

Charles-Atan (Gruppetto) 19h39'54"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Daniel Clavero (Polti)
Charles-Atan (Gruppetto)


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/08/1456327030-van-petegem.png[/imageacote] Peter Van Petegem :
Enorme victoire, ça faisait longtemps que j'avais pas mis les pieds sur les pavés, les secousses, les sensations retrouvés, je suis à nouveau comme un poisson dans l'eau, j'ai eu quelques problèmes pour décrocher Charles-Atan, car il à les jambes et la tête, mais il est récompensé enfin et pas par n'importe quelle distinction, le Maillot Jaune, même moi j'en rêve, bravo à ce champion !
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : 2 ronde (99 et 2000), 1 E3 (99) 2 Omloop Het Nieuwsblad (98,99), vice champion du monde (98), 1 étape du Tour (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:48

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 5 :
Farm-Frites (Toto) : 11 630€
Gruppetto : 6 280€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 3 450€
Saeco (Abdel44) : 1 500€
Crédit-Agricole (Yoken) : 1 500€
Décathlon (Charles-Atan) : 830€
Fassa-Bartolo (Roubs) : 730€
Deutsche-Bank (Cav) : 670€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 812 805€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 328 025€
Festina-Lotus (Wings) : 1 241 520€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 087 620€
Banesto (Bailly01) : 886 310€
Polti (Jojodemarni) : 850 565€
Crédit-Agricole (Yoken) : 841 830€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 793 700€
Rabobank (Justin26) : 764 455€
US Postal Service (piepie33) : 635 950€
Lampre-Daikin : 587 760€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 582 065€
Spoiler:
 
Espace commentaires :
Wings a écrit:
Le Tour n'est pas un objectif
Ça c'est la phrase de quelqu'un qui vient de se rendre compte qu'il ne gagnera pas le tour

cav a écrit:
Zabel le plus regulier, maillot jaune mais aucune victoire!
Je suis sûr qu'en attendant un peu ...

Kilou66 a écrit:
Avant que je trouve une stratégie il faudrait que j'ai une équipe compétente.
Au moins tu es assez lucide pour voir la réalité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:49

[size=200]
Le coup de Reims fatal
[/size]


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-6.png[/imageacote] Tour de France : étape 6 : Arras › Reims (194 km)
Étape de plaine, les organisateurs en proposent beaucoup dans la première semaine, mais les coureurs ont faits la course, encore une fois, ils prouvent que le parcours ne vaut rien par rapport à leur imagination, on prédit du vent, vous voulez jouer, alors mettez vous en épi et bordurez ! Certains favoris ont peurs, faites-les frémir !


[size=150]
Déjà fatigué ?
[/size]

L'étape reliant Arras à Reims passe par des hauts lieux de la seconde guerre mondiale, beaucoup espèrent des batailles, pas aussi violentes mais sportivement intéressante . Le vent est venu, il veut jouer, mais pour l'instant, il souffle pas très fort il a peur de ne plus avoir d'oxygène en fin d'étape Dans le peloton on voit Charles-Atan (TGP) arborer fièrement son maillot jaune (1), avec plus de 4 minutes sur les favoris, il peut croire au top 10 au général final, ambitieux ? La course débute réellement quand un trio d'ambitieux sort du paquet, on voit notamment Marc Wauters (RAB) sortir, avec Patrice Halgand (BLB) et Aitor Garmendia (BAN) . Personne ne chasse derrière, les équipiers comme les leaders semblent avoir laissé quelques plumes sur les pavés du Nord ! Plus de 10 kilomètres après l'offensive, le trio possède déjà près de 3 minutes, autant dire que c'est l'échappée du jour (2) . Puis on arrête plus cet écart, il passe à 7 minutes à 150 bornes de la ligne, la campagne Champenoise donne de belles photos, un peu de vent, et un ciel assez couvert, qu'est-ce que la météo nous prépare ? L'avance atteint son paroxysme à 130 bornes de la ligne, le trio de tête acquière près de 9 minutes, mais la poursuite commence, et l'écart descend immédiatement ! Pas de chance pour le trio, se présente à100 bornes de la ligne le quotidien sprint intermédiaire, l'échappée ne se dispute pas les points, Marc Wauters (RAB) passe sur un relais, rien d'anormale . Mais le peloton vient de signer l'arrêt de mort du trio, il vient de faire un retour à près de 3 minutes, on se dispute la 4 ème place dans le peloton et Oscar Freire (MAP) prend le gain, Robbie McEwen (FAR) lui assure sa 2 ème place provisoire au classement par points en passant en 5 ème position, et commence même à se rapprocher de Jaan Kirsipuu (DEC) . Puis l'équipe du maillot jaune prend le relais en tête de peloton et assure l'écart aux alentours des 3'20" . Puis les équipiers de sprinteurs viennent prêter main forte en tête de peloton, et à 50 bornes de la ligne, l'écart commence à descendre, il tourne aux alentours des 2'50" .
Spoiler:
 

[size=150]
Le vert l'appelle
[/size]

Les kilomètres défilent, et descendent, on commence à comprendre que le trio n'a pas sa chance et que l'échappée n'ira pas au bout . Le peloton a retenue la leçon de Mardi, ne jamais douter, et rouler ! L'avance passe sous la barre des 2 minutes, il reste 30 bornes de course . Le trio se donne à fond pour conserver cet écart, mais le peloton est en supériorité numérique, et les équipiers se relayent parfaitement . Puis 10 kilomètres plus loin, la situation n'évolue guère, l'écart passe à 1'11", et les espoirs sont réduits à néant . Mais Aitor Garmendia (BAN), lui, croit encore à l'exploit, il part seul à 13 bornes de la ligne, mais est vite contré par Marc Wauters (RAB) qui le laisse sur-place avec Patrice Halgand (BLB), le néerlandais lui aussi croit en sa bonne étoile ! Le duo Aitor Garmendia (BAN)-Patrice Halgand (BLB) se fait reprendre pile sous l'arche des 10 derniers kilomètres de course, le dernier fuyard possède encore une vingtaine de secondes à son avantage . Mais celui-ci doit abdiquer, plus rien dans les jambes, il est rincé, d'autant que le vent souffle de face pas facile seul de résister avec toute ces circonstances aggravante ! Du coup c'est Deutsche-Bank (Cav) qui prend le relais en tête de peloton, il fait dire que la formation Allemande reste sur une seconde et une troisième place, elle espère remporter le bouquet aujourd'hui à l'issu d'un sprint . A 3000 mètres, il n'y à plus grand équipiers pour beaucoup de monde, à par pour Deutsche-Bank (Cav), qui peut encore emmener son finisseur à la perfection, tous les autres sprinteurs comme Oscar Freire (MAP) prennent la roue du train Allemand (1) . On voit avec un temps de retard le train Décathlon (Charles-Atan) remonter le maillot vert . Oscar Freire (MAP) lance de loin, il produit son effort à 1500 mètres de la ligne, mais avec une telle accélération qui laisse les autres sur place . Sous la flamme rouge et au dernier virage, l'Espagnol a fait le break, mais ne semble plus capable de garder ce rythme, du coup, il voit un par un les sprinteurs le déborder aux 700 mètres, d'une part par Erik Zabel (DEU) par la droite, et Robbie McEwen (FAR) par la gauche, Jaan Kirsipuu (DEC) surveille le débat par l'arrière . Mais le plus fort Lundi récidive, Robbie McEwen (FAR) devance d'une demi-roue Erik Zabel (DEU) (2) qui prend encore une place d'honneur et Oscar Freire (MAP) qui aura tenu en respect ses adversaires pendant un moment . Charles-Atan (TGP) garde son maillot . Le lauréat du jour, lui, se rapproche pas à pas du maillot vert, plus que 6 points pour l'Australien !
Spoiler:
 

1 Robbie McEwen (Farm-Frites) 04h25'25"
2 Erik Zabel (Deutsche-Bank) +0"
3 Oscar Freire (Mapei)
4 Jaan Kirsipuu (Décathlon)
5 Fabio Baldato (Fassa-Bartolo)
6 Marcel Wust (Festina)
7 Léon Van Bon (Rabobank)
8 Juian Dean (US Postal)
9 Jimmy Casper (FDJ)
10 Jan Koerts (Farm-Frites)

Charles-Atan (Gruppetto) 24h05'19"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Daniel Clavero (Polti)
Charles-Atan (Gruppetto)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/26/1467023821-mcewen.png[/imageacote] Robbie McEwen :
Encore, je dis pas non, au contraire ! Troisième victoire de l'équipe, on s'est jamais autant bien entendu, la cohésion est parfaite, on hésite pas à rendre service, je sais que je devrai peut-être aller dans les échappées prochainement pour les sprint intermédiaire, et ainsi viser le maillot vert, notre DS nous a dis que la meilleur solution, c'est d'être décontracté, on a déjà réussi notre tour, alors avec plus que 3 victoire, c'est la saison qui le sera !
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : People choice classic (2000), 1 étape du tour down Under (2000), 1 étape du Tour du Qatar (2000), 1 étape du Tour de Catalogne (2000), 2 étape du tour de France (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:49

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 6 :
Farm-Frites (Toto) : 12 280€
Deutsche-Bank (Cav) : 5 500€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 2 800€
Rabobank (Justin26) : 2 230€
Décathlon (Charles-Atan) : 1 500€
Fassa-Bartolo (Roubs) : 830€
Festina-Lotus (Wings) : 780€
US Postal (Piepie33) : 730€
FDJ (Tipitch) : 670€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 818 305€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 330 825€
Festina-Lotus (Wings) : 1 242 300€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 087 620€
Banesto (Bailly01) : 886 310€
Polti (Jojodemarni) : 850 565€
Crédit-Agricole (Yoken) : 841 830€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 795 200€
Rabobank (Justin26) : 766 685€
US Postal Service (piepie33) : 636 680€
Lampre-Daikin : 587 760€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 582 065€
Spoiler:
 

Espace commentaires :
jojodemarni a écrit:
Charles-Atan qui fait toujours 2eme Laughing
Heureusement il a le jaune.
Le bonhomme sauve la baraque

Warren Barguil a écrit:
La Gruppetto en force Cool Cool Cool
Jalabert est bien au général Smile
Représente la Team Gruppetto
Pour le moment, quand on voit le programme

MayodeBain a écrit:
Enorme Charles-Atan. Par contre Elise L. m'a affirmé qu'il travaillait avec un certain Mr Mabuse :mrgreen:
Belle perf de Museuw, le voilà bien placé au général, parfait lorsque le leader sera contrôlé positif
Ca par contre, c'est pas beau, t'es de la même équipe et tu souhaites le voir viré, franchement, t'es pas un vrai groupettiste

Justin26 a écrit:
Charles-Atan Cool
Boogerd qui est bien placé au général Very Happy
Oui
J'ai hâte de voir les prochains jours, car en montagne c'est pas vraiment ça

Charles-Atan a écrit:
Charles-Atan, le seul, l'unique Cool Tel un Sean Kelly Cool Cool Cool Cool

MayodeBain a écrit:
Enorme Charles-Atan. Par contre Elise L. m'a affirmé qu'il travaillait avec un certain Mr Mabuse :mrgreen:
Belle perf de Museuw, le voilà bien placé au général, parfait lorsque le leader sera contrôlé positif

Et monsieur Museuw travaillerait pas avec le docteur Michele Ferrari par pur hasard ? :angel
Le maillot jaune, c'est quelque chose
Peut-être, en plus y'a des Italiens, en plus qui ont porté le jaune

Kilou66 a écrit:
Bien joué à Charles-Atan 🆗 .
Charles-Atan a écrit:

MayodeBain a écrit:
Enorme Charles-Atan. Par contre Elise L. m'a affirmé qu'il travaillait avec un certain Mr Mabuse :mrgreen:
Belle perf de Museuw, le voilà bien placé au général, parfait lorsque le leader sera contrôlé positif

Et monsieur Museuw travaillerait pas avec le docteur Michele Ferrari par pur hasard ? :angel
Et vous avez une idée pour Armstrong parce que du coup Ferrari est plus libre. Ah oui c'est vrai c'est la Festina qui lui fourni les restes de 1997. Hein Wings et Piepie Bruyneel :mrgreen: :moqueur:
Oh la la, y'a pas que Bruynell et Ferrari, cherche autre par

MH31 a écrit:
Escartin qui abandonne erf je suis pas bien la
Eh attends, t'as encore Heras

MayodeBain a écrit:

J'ai pas dit qu'on était propre :angel
Va falloir faire des contrôle inopinés

Kilou66 a écrit:

J'étais plus sur de 98 ou 97 .
Pourtant tu as l'air de t'y connaitre en matière de dopage

Wings a écrit:
Kilou tu pourras parler quand t'auras gagné, maintenant va jouer dans le bac à sable avec les autres équipes contis et laisse les WT tranquille :niais:
Ou la la, les menaces d'une équipe qui gagne plus, et donc qui n'a plus sa place

toto a écrit:
Ce début de tout de l'équipe Shocked :love: :banana
Et c'est pas fini

jojodemarni a écrit:
Virenque 1er parmi les favoris Cool
A égalité de temps avec Armstrong

abdel44 a écrit:
Christophe Moreau en plus?? alors la bravo rien à dire

Spoiler:
 
Si Armstrong est renversé, on visera plus les Saeco et Brioches, les Peugeot 106 quoi

Charles-Atan a écrit:
Il va falloir prévoir un leader de secours pour se placer 3ème du général alors :moqueur:
Et bah, Van Petegem fait l'affaire

Kilou66 a écrit:

Festina est une équipe pas très propre mais si il me fournisse je veux bien être supporter. :angel
Va falloir nous dire ton médecin Wings, et son numéro, y'a 2-3 clients potentiel

Piepie33 a écrit:

On admire le travail fait :mrgreen:
Attendez :doutes:
Trop fort pour toi Chavanel? :mrgreen:
Pas assez pour toi ?

Kilou66 a écrit:

J'ai peut-être une équipe nul mais je suis clean moi :mrgreen: .
Kilou lui son dopage c'est l'ami de pain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:49

[size=200]
Le trio fermé
[/size]


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828095-e-7.png[/imageacote] Tour de France : étape 7 : Epernay › Nancy (234.5 km)
Ça sent mauvais pour les sprinteurs, le week-end qui arrive est assez corsé, d'abord on aborde les Vosges par La Mauselaine, puis une grosse journée de baroudeurs Dimanche avant de finir par la Planche des Belles filles Lundi, on ne doute pas que les coureurs vont la mater . Même aujourd'hui, le sprint est incertain, le final vallonné donne raison aux puncheurs .

[size=150]
Ne tentez pas, la course est verrouillée
[/size]

Première journée de Juillet sur ce Tour, on adore l'air doux des routes Alsacienne, les paysages Germanique . Mais les coureurs sont plus la tête dans le guidon, depuis ce début de course, les coureurs ont fait presque toutes les étapes à fond, en commençant par les bordures en Angleterre, puis les vallons, les pavés . Autant dire que il n'y aura pas eu de journée de transition ! Mais la course reprend ses droits, on s'élance assez tôt, car la distance de cette étape est relativement longue, près de 235 bornes de course . C'est Paolo Bettini (MAP) qui lance les hostilités, l'ancien porteur du maillot jaune est suivi de Fabiano Fontanelli (MER), Raivis Belohovsciks (LAM), Francis Moreau (COF), Marc Wauters (RAB) et Torsten Nitsche (SAE) . Le groupe d'attaquant ne fait pas l’unanimité, et est repris très vite . Puis arrive la deuxième tentative, elle est signée Nicolas Jalabert (ONC), avec Chris Boardmann (CRE), Fabiano Fontanelli (MER), Paolo Bettini (MAP), Joris Silovs (COF), Dariusz Baranowski (BAN) et Eddy Seigneur (BLB) . Le groupe de 7 voit tout de suite l'opposition farouche du peloton, il ne veut pas que ce groupe fasse l'échappée du jour, il est trop dangereux à son gout, du coup, les équipiers se mettent à la planche et roulent, mais la poursuite s'avère de moins en moins efficace, le groupe commence à voir son avance passer au dessus des 30 secondes . C'est finalement après près de 45 kilomètres de poursuite que le peloton, à bout de force, laisse partir, mais le groupe de 7 s'est séparé en trio et quatuor, en tête, se sont isolés Paolo Bettini (MAP), Fabiano Fontanelli (MER) et Chris Boardmann (CRE), les autres, trop faibles, n'ont pas réussi à accrocher le bon wagon . Alors avec près de 2'30" à leur avantage on se dit que c'est l'échappée du jour (1) . Mais en vérité, il n'en est rien ! Malheureusement, le sprint intermédiaire arrive, et pile au mauvais moement pour le trio . Le peloton luii, a recharger ses cartouches, et donc donne un coup d'accélérateur, forcément, il reprend le quatuor laisser à l'abandon . Et arrivé au sprint intermédiaire, c'est Paolo Bettini (MAP) qui passe en tête, mais le peloton ne pointe plus qu'à 30 secondes, le sprint pour la 4 ème place est dominé par Jaan Kirsipuu (DEC) devant Fabio Baldato (FAS) . Et dans la foulée, l'échappée se laisse reprendre, donc plus personne en tête ! Arrive la première côte du jour, on voit la sortie de Laurent Dufaux (SAE) pour aller chercher les points . Mais il se relève vite au sommet . Mais après quelques kilomètres, on voit la sortie d'un homme, il est seul, c'est Laurent Desbiens (COF) . Personne ne se lance à sa poursuite, à 75 bornes de la ligne et avec ses 2'10" d'avance, c'est la vraie échappée du jour !
Spoiler:
 

[size=150]
Le jaune le rend fou
[/size]

La course s'est apaisée, la poursuite est calme, on voit que Farm-Frites (Toto), Deutsche-Bank (Cav) ou encore Décathlon (Charles-Atan) ne s'affolent pas et mettent seulement un ou deux hommes pour la poursuite, pas grandes chances d'aller au bout quand on est seul, mais l'étape de Mardi vous dira le contraire ! Mais les kilomètres descendent, et l'écart ne tient pas la route, il perd beaucoup, près de 40 secondes en 20 kilomètres alors qu'il roule à fond, et que le peloton commence juste à mettre la machine en route . Mais l'inquiétude vient du ciel, la météo devient capricieuse, le ciel est gris, et des gouttes tombent ! A 20 bornes de la ligne, l'écart est de 1'25", ça va, l'homme de tête limite la casse, mais le temps devient vraiment mauvais, une grosse averse semble suivre la course . Mais les vallons pour rejoindre Nancy semble être fatale à l'homme de tête, certes, il franchit en tête le 2 ème GPM, mais l'écart n'est plus que de 20 secondes, en plus, les favoris ont décidé de jouer des coudes, on voit notamment Stefano Garzelli (MER) lancer une banderille, vite neutralisée par Charles-Atan (TGP) . Puis l'homme de tête se fait aspirer, il reste 13 bornes de course, c'est le moment choisi par Bobby Julich (CRE) pour lancer son effort, personne ne le suit réellement, mais il n'arrive pas à partir . Plus personne en tête sous l'arche des 10 derniers kilomètres de course, mais il reste encore une difficulté non-répertorié qui pourrait donner des idées à certains . La voilà cette bosse, il reste pas moins de 8 kilomètres de course, que c'est Charles-Atan (TGP) qui attaque (1), le leader de la course entraine Richard Virenque (PLT) et Lance Armstrng (USP) . Mais vite, le leader de la course se range, il va défendre . Mais 200 mètres plus loin, il est contré par Lance Armstrng (USP), c'est pas en soi une grosse accélération, mais le Texan veut montrer qu'il est là, et que il va falloir compter sur lui dans la montagne comme sur les terrains vallonnés . Mais au sommet de la bosse, un trio se dégage, il est composé de Francesco Casagrande (VIN) avec Charles-Atan (TGP) et Richard Virenque (PLT) . Le trio semble s'entendre, mais derrière, c'est Roberto Heras (IBE) qui assure pour son compte la poursuite, il lui faut reboucher 15 secondes . Mais à 300 mètres de la ligne, le trio est sur le point de se faire reprendre, on voit revenir sur la gauche Pascal Chanteur (DEC) avec Jaan Kirsipuu (DEC), qui lui a dans sa roue Erik Zabel (DEU) et Oscar Freire (MAP), confrontation à trois à venir ! L'Estonien lance son sprint trop tôt, mais son coéquipier n'avait plus de gaz, à 2000 mètres de la ligne, il est confronté à lui même . Mais sous la flamme rouge, Erik Zabel (DEU) déborde avec l'Espagnol sur la gauche, il produit un gros effort, Oscar Freire (MAP) ne peut répliquer . Résultat, sur la ligne, c'est bien Erik Zabel (DEU) qui réussi enfin à lever les bras (2) devant Oscar Freire (MAP) et Jaan Kirsipuu (DEC) . Le paletot reste sur les épaules de notre star Française, mais l'Estonien devrait se méfier, son maillot vert ne tient plus a rien .
Spoiler:
 

1 Erik Zabel (Deutsche-Bank) 04h58'21"
2 Oscar Freire (Mapei) +0"
3 Jaan Kirsipuu (Décathlon)
4 Stefano Garzelli (Mercatone-Uno)
5 Mirko Celestino (Polti)
6 Robbie McEwen (Farm-Frites)
7 Léon Van Bon (Rabobank)
8 Johan Museeuw (Mapei)
9 Charles-Atan (Gruppetto)
10 Francesco Casagrande (Vini)

Charles-Atan (Gruppetto) 29h03'40"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Daniel Clavero (Polti)
Charles-Atan (Gruppetto)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455783338-zabel.png[/imageacote] Erik Zabel :
Ca fait du bien de remercier ses coéquipiers comme ça, car je tourne autour depuis Lundi, 2 ème, 3 ème, 2 ème, enfin ! Au moins, je suis régulier, c'est ce qu'il faut pour avoir le maillot vert, Kirsipuu est prenable, de part par moi, et d'autre par McEwen qui n'est qu'à 6 points, je suis motivé, maintenant c'est moins qui va dominer !
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : 2 Milan-Sanremo (97,98), 1 Gand Wevelgem (2000), Giro di Laiguglia (2000), 1 étape au tour de l'Algarve (2000), 1 étape au tour du Pays Basque (2000), 1 étape au tour de Romandie (2000), 1 étape du Tour (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:50

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 7 :
Deutsche-Bank (Cav) : 11 000€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 7 670€
Décathlon (Charles-Atan) : 2 800€
Mercatone-Uno (Fugitif44) : 1 500€
Polti (Jojodemarni) : 830€
Farm-Frites (Toto) : 780€
Rabobank (Justin26) : 730€
Gruppetto : 650€
Vini : 630€
Cofidis (Funpower) : 400€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 829 305€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 338 495€
Festina-Lotus (Wings) : 1 242 300€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 089 120€
Banesto (Bailly01) : 886 310€
Polti (Jojodemarni) : 851 395€
Crédit-Agricole (Yoken) : 841 830€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 798 000€
Rabobank (Justin26) : 767 415€
US Postal Service (piepie33) : 636 680€
Lampre-Daikin : 587 760€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 582 065€
Spoiler:
 

Espace commentaires :

Wings a écrit:
Kilou66 qui se serait tellement fait défoncer par la planète cyclisme en 2000 pour avoir balancé ça comme ça, sans preuves OKLM :moqueur:
PS : Les virgules existent :angel
Kilou le nouveau Paolo Simeoni

Justin26 a écrit:
Belle échappée de Wauters et Van Bon dans le top 10 Cool
Encore la même étape, Wauters dans l'échappée, et top 10 de Van Bon, à croire que t'as pas d'autre stratégie

Kilou66 a écrit:

J'ai des preuves que je balancerais quand le moment sera venu. :mrgreen:

J'ai trop peur d'Armstrong alors là je m'en fous de ce dopé qui se sert de l'UCI comme jouet.
Des preuves ? Il n'a été reconnu dopé que au Tour de Romandie
Et puis à mon avis, avec tout l'argent qu'il a, il peut monnayer l'UCI pour te replacer en Continental

toto a écrit:
Et ça continue :banana aller mais c'est pas terminé!
Pas pour aujourd'hui, et ni pour le w-e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:51

[size=200]
La victoire n'est jamais acquise
[/size]


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465828096-e-8.png[/imageacote] Tour de France : étape 8 : Tomblaine › Gerardmer (161 km)
Voilà la première étape de "montagne", car avec 3 côtes, de 2 ème et 3 ème catégorie, on pourrait plus parler de moyenne montagne . Mais la pente est là notamment dans le Col de Grosse Pierre placé à 10 kilomètres de l'arrivée, située sur les hauteurs de Gérardmer, sur la station de la Mauselaine, les favoris vont-ils tenter ?

[size=150]
Plaine barbante
[/size]

Belle journée encore sur les Vosges aujourd'hui, le climat ne changera certainement pas, car on ne monte pas au dessus des 1000 mètres, mais le vent, lui, est assez présent ... mais il souffle de dos, la moyenne de couse va être élever . Dès le départ, un trio d'audacieux s'extirpe, on retrouve alors à l'avant Riccardo Forconi (MER) avec Marzio Bruseghin (BAN) et Beat Zberg (RAB) . Encore une fois, le peloton laisse filer, on enclenchera la poursuite plus tard . Après 8 kilomètres de course, le peloton accuse déjà un retard de 2'25", autant dire que c'est le coup du jour (1) . Puis au fil des kilomètres, l'avance grandit, elle atteint les 4'40" à 120 bornes de la ligne perché à la Mauselaine . Puis c'est un pactole de 6'20" pour le trio après 58 kilomètres de course . Mais la poursuite va faire irrémédiablement descendre l'avance du trio, on se retrouve avec 5'19" . Les équipiers du maillot jaune, ainsi que la Deutsche-Bank (Cav) et la Polti (Jojodemarni) prennent le relais en tête de peloton . L'avance va connaitre une forte baisse, elle va atterrir à 2'10" après le sprint intermédiaire . A l'avant on ne se le dispute pas, on le laisse par courtoisie à Marzio Bruseghin (BAN) car l'Italien "supervise" cette échappée, donne les consignes, donne du rythme, donne de l'espoir, et de la motivation . Mais dans le peloton, il n'y a plus de courtoisie, on va se disputer la 4 ème place, car on sait que les écart son assez minime dans le classement au points . Alors à 2 bornes du sprint, on s'organise, on retrouve alors la formation de Jaan Kirsipuu (DEC) au coude à coude avec celle de Robbie McEwen (FAR) son principal adversaire dans ce classement . Les 2 équipes déposent leur sprinteur aux 200 mètres, l’Australien passe devant l'Estonien, ce qui lui permet de revenir à 6 points, 6 points seulement du maillot vert . Robbie McEwen (FAR) se prête déjà a rêver au maillot . La plaine continue de passer, les maisons défilent, comme les kilomètres, l'écart est remonté en faveur du trio de tête, on a préféré mettre un coup sur le frein à main au lieu de griller des cartouches . Mais arrive a grands pas le premier col du jour, celui de la Crois des Moinats, pas très durs, ni trop long, mais assez usant !
Spoiler:
 

[size=150]
Destin croisé, peine différente
[/size]

Le col de la Croix des moinats arrive, on remonte alors les leaders de formation dans le peloton, le ciel commence à se couvrir, mais rien pour inquiéter les échappés qui arrivent avec 2'51" au pied, pas assez selon le peloton, mais le trio croit en sa bonne étoile ! Rien déclarer dans les pentes de ce col . Au sommet, Beat Zberg (RAB) prend les points . On se couvre un peu, l'écart vient de remonter de 30 secondes, au sommet, il reste 20 kilomètres de course . Qui du peloton ou du trio va récolter les marrons du feu . Mais le parcours défile, en effet, même pas 6 kilomètres de descente que déjà on attaque le morceau du jour, le col de Grosse Pierre, 3 kilomètres à 10 % . A l'avant, Marzio Bruseghin (BAN) ne perd pas de temps et lâche dès le pied ses compagnons d'échappés sur une accélération (1) . Mais l'Italien plafonne vite ! Ca bouge aussi dans le peloton, notamment du côté de Mirko Celestino (PLT), prépare t'il le terrain pour son leader Richard Virenque (PLT) . En tous cas, le peloton laisse filer l'Italien, pas un danger immédiat au général . En tête, Beat Zberg (RAB) se détache de son compagnon Riccardo Forconi (MER) . Il s'en va chercher l'Italien de la Banesto (Bailly01) qui est dans son point de mire, il pointe à moins de 30 secondes, alors il enroule du braquet comme du câble pour donner de l'électricité à toute une ville . Le néerlandais revient en tête peu avant le sommet, il a besoin de souffler ! Mais le sommet du col permet à Marzio Bruseghin (BAN), alors le duo plonge avec une cinquantaine de secondes sur le poursuivant dernier rescapé de l'échappée matinale . Mais on déclenche la bagarre chez les favoris du général, c'est au tour de Jan Ullrich (DEU) de prendre les devant, il attaque peu avant la bascule du col de Grosse Pierre, assis sur sa selle, il décramponne tous le monde, et s'en va maintenant dans une reconquête de temps, car on sait que l'Allemand à perdu près de 2 minutes sur la 2 ème étape, il lui faut regagner du temps . L'échappé possède encore 3 minutes sur le peloton des favoris à 10 bornes de la ligne, mais seulement 1'30" sur Mirko Celestino (PLT) qui semble parti pour rejoindre le duo de tête, mais il va falloir forcer pour l'Italien, le final l'avantage certes, mais il ne dur que 1500 mètres, donc il va falloir assurer . Le duo arrive au pied avec 54 secondes sur le coureur de la Polti (Jojodemarni), il faudrait maintenant que le duo se neutralise ou s’effondre pour que le poursuivant revienne ! Sous la flamme rouge, Beat Zberg (RAB) lance le sprint, mais vite les deux coureurs se rassoient sur leur selle, il n'y a plus de gaz, mais le néerlandais est malgré tout en tête, il a creusé un petit trou, mais Marzio Bruseghin (BAN) ne peut pas le boucher . Aux 600 mètres, le néerlandais serre le poing, il pense avoir gagner, mais il ne s'était pas retourné, derrière, un coureur nommé Mirko Celestino (PLT) a réussi à faire le break, et dépose le malheureux néerlandais . Sur la ligne, c'est bel et bien Mirko Celestino (PLT) qui lève les bras (1) devant Beat Zberg (RAB) et Marzio Bruseghin (BAN) . Chez les favoris, Jan Ullrich (DEU) reprend 30 secondes à Lance Armstrong (USP) qui reprend 30 secondes à son adversaire le plus direct Richard Virenque (PLT) . Charles-Atan (TGP) lui finit avec le Français de la Polti (Jojodemarni) et conserve son paletot !
Spoiler:
 

1 Mirko Celestino (Polti) 03h46'53"
2 Beat Zberg (Rabobank) +22"
3 Marzio Bruseghin (Rabobank)
4 Jan Ullrich (Deutsche-Bank) +34"
5 Lance Armstrong (US Postal) +1'02"
6 Christophe Moreau (Festin) +1'24"
7 Francesco Casagrande (Vini)
8 Marco Pantani (Mercatone-Uno)
9 Richard Virenque (Polti) +1'35"
10 Gilberto Simoni (Lampre)

Charles-Atan (Gruppetto) 33h01'58"
Spoiler:
 

Jaan Kirsipuu (Décathlon)
Deutsche-Bank (Cav)
Daniel Clavero (Polti)
Charles-Atan (Gruppetto)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/12/1458839131-celestino.png[/imageacote] Mirko Celestino :
Ah pauvre Zberg, mais faut foncer ! Je suis désolé pour lui ! Mais il faut savoir que les plans étaient dirigés pour Richard qui voulait reprendre du temps à Armstrong . Mais il n'a pas eu les bonnes jambes, et le terrain qui lui pait le plus, la montagne . Il rêve du tour, mais avec le chrono final, il nous a dis qu'il partait avec l'obligation d'attaque, dans les Alpes, et Pyrénées !
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : Lombardia (99), Hew Cyclassics (99), 1 étape au tour de Romandie (2000), 1 étape tu Tour (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:51

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 8 :
Polti (Jojodemarni) : 11 650€
Rabobank (Justin26) : 6 000€
Banesto (Bailly01) : 4 600€
Deutsche-Bank (Cav) : 1 500€
US Postal (Piepie33) : 830€
Festina (Wings) : 780€
Vini : 730€
Mercatone-Uno (Fugitif44) : 680€
Lampre : 630€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 830 805€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 338 495€
Festina-Lotus (Wings) : 1 243 080€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 089 800€
Banesto (Bailly01) : 890 10€
Polti (Jojodemarni) : 863 045€
Crédit-Agricole (Yoken) : 841 830€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 798 000€
Rabobank (Justin26) : 773 415€
US Postal Service (piepie33) : 637 520€
Lampre-Daikin : 588 390€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 582 065€
Spoiler:
 

Espace commentaires :

jojodemarni a écrit:
On se fait discret, mais placé.
Virenque à l'affut, je ne sais pas si c'est une bonne chose finalement. Peut etre faudra-il laisser le jaune à Armstrong pour fatiguer son equipe.
Très bien placé http://legruppetto.com/forum/smiley/alaf.png
Des secondes, c'est des secondes, il faut foncer !

jojodemarni a écrit:

A moins qu'Armstrong se fasse epingler par ma patrouille avant :niais: :mrgreen:
A voir, mais va falloir s'allier avec un certains Kilou, qui "aurait des preuves

Roubs a écrit:
En fait, je crois que seul Baldato a pris le départ dans l'équipe :moqueur:
Les autres sont resté au Frigo

Piepie33 a écrit:

C'est sur que Wings et moi serions plus tranquille :mrgreen:
C'est des fausses preuves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:52

[size=200]
Kung Fu Panda
[/size]


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829343-e-9.png[/imageacote] Tour de France : étape 9 : Gerardmer › Mulhouse (170 km)
Étape difficile sur le papier, avec pas moins de 6 côtes ou cols répertoriés, mais il est fort à parier que il n'aura aucune incidence sur la course . Le Markstein placé à 60 kilomètres de la ligne fera les affaires des baroudeurs qui, ou voudront prendre des points au classement de la montagne, soit s'extirper pour rallier la ligne en solitaire

[size=150]
Les petits pois
[/size]

Journée encore belle pour une veille de Montagne, les organismes doivent se préparer aux montagnes alsacienne qui les attendent demain, avec notamment la Planche des belles Filles, certains, comme les sprinteurs, la redoute, mais les grimpeurs, eux, on déjà le sourire ! La journée commence par de la pente, celle d'un col de 2 me catégorie favorable aux attaques, on voit notamment mettre le feu au poudre Sergio Barbero (LAM) accompagné de Igor Pugaci (SAE) et Manuel Beltran (MAP), mais le peloton revient vite au contact de cette première offensive . Puis c'est un duo qui tente de sortir de nouveau, on voit le tout frais champion de France Pascal Chanteur (DEC) avec Erik Dekker (RAB), mais la poursuite est encore assuré, par Yoken (TGP) qui protège le leadership de Charles-Atan (TGP) . Mais il roule tellement fort, qu'il parvient à se détacher avec le maillot jaune . Le duo de la Team Gruppetto revient sur le duo d'attaquant et possède déjà une minute . Mais tout rentre vite dans l'ordre . Puis au sommet, on assiste à l'attaque de Pascal Chanteur (DEC) qui passe en tête du premier GPM, mais son offensive est suivi par Erik Dekker (RAB), Sergio Barbero (LAM), Jose Gutierrez (IBE), Giuliano Figueras (MAP) et Daniele De Paoli (MER) . Un beau groupe de 6 qui plongent dans la descente a grande vitesse, en effet, le peloton est à leur trousse, ils n'ont pas le droit de partir . Sa roule vite, même trop vite pour Marco Pantani (MER) qui chute violemment au sol, plus de peur que de mal, il se relève, et commence a chasser, on fait attendre presque toute l'équipe, mais le groupe est déjà à plus de 2 minutes, et le peloton ne ralentit pas pour autant ! La course reprend ses droit, arrive le 2 ème GPM, il est bien évidement disputé, car il y en a beaucoup aujourd'hui . Daniele De Paoli (MER) prend le meilleur sur ses adversaires . Il reste 110 kilomètres de course pour l'échappée, le peloton laisse finalement filer, c'est la bonne échappée (1) avec ses 2'10", Marco Pantani (MER) est finalement revenu, on espère pour le champion Italien que tous va bien, car on compte sur lui demain ! A 100 kilomètres de la ligne, l'échappée possède une avance de 3'29", le peloton ne laisse pas grand champ au groupe de 6, la victoire doit se disputer entre les hommes du peloton . Les kilomètres descendent, comme la pente, mais elle ne fait que ça, elle monte, descend . Les coureurs arrivent dans le troisième col du jour, au sommet, Erik Dekker (RAB) prend le pactole, mais le second Giuliano Figueras (MAP) prend virtuellement le maillot, car avec des points acquis Dimanche dernier dans le Yorkshire et aujourd'hui il est déjà à 10 points ! Et pour bien enfoncer le clou l'Italien prend les points distribués au sommet du 4 ème GPM . De quoi se constituer un bon matelas, maintenant il faut une couverture, car il n'est pas à l’abri d'un bon grimpeur qui prendrait le pactole demain ! L'avance du groupe de 6 frôle les 6 minutes au sommet de la 4 ème difficulté, la poursuite est assurée par le Gruppetto, Deutsche-Bank (Cav) et Iberdrola (MH31) .
Spoiler:
 

[size=150]
Au bout du suspens
[/size]

La plaine fait du bien aux organismes, on récupère du côté de l'échappée, mais on accélère du côté du peloton, en effet, arrive bientôt le sprint intermédiaire, et nombre de sprinteurs sont encore là ! En tête, c'est Erik Dekker (RAB) qui passe en tête, mais dans le peloton, Robbie McEwen (FAR) prend la 7 ème place, Jaan Kirsipuu (DEC) ne l'a pas disputé, et perd virtuellement son maillot au profit de l'Australien ! Nouveau changement de maillot après celui de grimpeur ! L'écart à sensiblement diminué, il est passé à 3'20", le relais en tête de peloton après le sprint intermédiaire est pris par le Gruppetto et Deutsche-Bank (Cav) . Le maillot vert se fait distancer sur les pentes du Markstein là ou Erik Zabel (DEU) travail d’arrache pied pour son équipe . Le peloton a considérablement diminué, il est passé à 70 unités, et se rapproche du groupe d'échappées, il pointe à 2'30" . Mais le rythme n'est pas assez élevé pour contenir l'attaque de Raimondas Rumsas (FAS) . C'est finalement Giuliano Figueras (MAP) qui passe en tête du premier col de 1 ère catégorie de ce Tour de France 2000 . Pascal Chanteur (DEC) se fait décrocher de la tête de course . Puis dans la foulée, le Grand Ballon franchit du versant le moins dur permet à Jose Gutierrez (IBE) de passer en tête du 6 ème GPM . Maintenant, c'est descente puis plat, il va falloir assurer ! L'Espagnol en tête, Giuliano Figueras (MAP) a fait le break, le duo s'envole vers la victoire, on est résigné en poursuite . Mais finalement, on voit le retour de Daniele De Paoli (MER) . La mésentente commence avec le retour de l'Italien . Mais Laurent Jalabert (ONC) secoue le peloton et lance une banderille, Benoit Salmon (DEC) se lance dans une poursuite qui ne mènera à rien, il se relèvera quelques kilomètres plus loin . Raimondas Rumsas (FAS) et Erik Dekker (RAB) sont eux aussi revenu en tête de course . Mais la décision se fait à l'avant, une grosse attaque de Jose Gutierrez (IBE) qui laisse tous le monde sur le banc de touche, sauf Laurent Jalabert (ONC) qui à peine revenu se jette dans la roue de l'Espagnol . Le duo part, et s'entend, il peut aller au bout (1) . Il reste à peine 11 kilomètres de course, que le vainqueur de la veille, Mirko Celestino (PLT) lui aussi place une offensive . 5 kilomètres de course, encore, le duo possède 35 secondes sur le groupe de poursuivant . Mais un kilomètre plus loin, Laurent Jalabert (ONC) place un démarrage, l'Espagnol ne peut répondre, et laisse filer le Français . Le groupe de 7 poursuivant est repris, le Français possède 31 secondes . Il réussi à les conserver . Sur la ligne, il lève fièrement les bras (2), il l'emporte devant Stefano Garzelli (MER) et Francesco Casagrande (VIN) .
Spoiler:
 

1 Laurent Jalabert (ONCE) 04h15'50"
2 Stefano Garzelli (Mercatone-Uno) +0"
3 Francesco Casagrande (Vini)
4 Axel Merckx (Mapei)
5 Oscar Freire (Mapei)
6 Charles-Atan (Gruppetto)
7 Marcol Vélo (Mercatone-Uno)
8 Richard Virenque (Polti)
9 Michael Boogerd (Rabobank)
10 Paolo Bettini (Mapei)

Charles-Atan (Gruppetto) 37h17'57"
Spoiler:
 

Robbie McEwen (Farm-Frites)
Deutsche-Bank (Cav)
Giuliano Figueras (Mapei)
Charles-Atan (Gruppetto)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/08/1456679696-jalabert.png[/imageacote] Laurent Jalabert :
Impossible de viser le général, j'ai pas les capacités pour grimper, je vais chasser les étapes, Tour déjà réussi, en plus sur mon pays, que demander de plus ! Le général aussi, c'est foutu pour Olano, très bizarre Abraham, il parle peu, il nous dis rien . Le DS sait pas quoi faire, en tous cas il ne veut pas le prolonger la saison prochaine !
-----------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : GC Vuelta (95), Lombardia (97), San-Remo (95), 2 Flèche Wallonne (95,97), 18 étapes de la Vuelta (93 à 97), GC de Paris-Nice (95,96,97), 2 étape du tour du Pays Basque (2000), GC du tour du Pays Basque (2000), 1 étape du Giro (2000), 1 étape du Tour (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:52

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 9 :
ONCE (Warren Barguil) : 11 000€
Mercatone-Uno (Fugitif44) : 6 530€
Mapei (MayodeBain) : 4 460€
Vini : 2 800€
Rabobank (Justin26) : 2 650€
Gruppetto : 780€
Polti (Jojodemarni) : 680€
Décathlon (Charles-Atan) : 500€
Iberdrola (MH31) : 300€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 830 805€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 344 955€
Festina-Lotus (Wings) : 1 243 080€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 096 330€
Banesto (Bailly01) : 890 10€
Polti (Jojodemarni) : 863 725€
Crédit-Agricole (Yoken) : 841 830€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 798 500€
Rabobank (Justin26) : 776 065€
US Postal Service (piepie33) : 637 520€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 594 065€
Lampre-Daikin : 588 390€
Spoiler:
 

Espace commentaires :

Warren Barguil a écrit:
Mais pourquoi aux seules étapes qui conviennent au profils de mes coureurs je termine dans les choux
Et alors celle là, elle est ratée ?

Justin26 a écrit:
Mais quel salop Celestino :diantre: Très belle étape de Zberg qui a failli réaliser l'exploit.
Peut-être un autre jour

Wings a écrit:
La bise a Kilou
Très belle performance du Texan

jojodemarni a écrit:
Arf, on perd un peu de temps pour Richard, mais on a la victoire !
Au moins, mais la montagne arrive, il va enfin parler

toto a écrit:
Je suis à combien au maillot vert!?
Tu étais à 6 points, mais maintenant en tête avec 1 points
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:53

[size=200]
Se battre jusqu'au bout
[/size]


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829342-e-10.png[/imageacote] Tour de France : étape 10 : Mulhouse › La planche des Belles Filles (161.5 km)
Voilà la vraie première étape de montagne, longue de 160 bornes, elle n'offre que 20 kilomètres de plaine, car après, on entre dans le vif du sujet, pas moins de 6 ascensions plus la montée finale . Ascension inédite vers la Planche des Belles Filles, elle mesure près de 6 kilomètres, de quoi faire des écarts !

[size=150]
Au tour des baroud'heure
[/size]

Journée encore magnifique en ce Lundi de Juillet, le peloton part doucement, mais vite accélère, pourquoi ? Car un groupe de 8 assez dangereux vient de partir, on retrouve à l'avant Grischa Niermann (RAB), José Gutierrez (IBE), Manuel Beltran (MAP), Benoit Salmon (DEC), Daniele De Paoli (MER) et Steffen Wesemann (DEU) . Les 20 bornes de plaine sont avalés à une grande vitesse, le Gruppetto assure la poursuite pour le maillot jaune de Charles-Atan (TGP), mais le Français va avoir du mal à le conserver, car le menu très salé ne lui plait pas, il aurait préféré des vallons, ou de la plaine, mais le Tour, c'est aussi de la montagne ! Le groupe de 8 arrive au pied du premier col du jour, celui du Firstplan, classé en 2 ème catégorie, il attribue 5 points au sommet . Mais le tempo est trop élevé pour Steffen Wesemann (DEU) qui lâche prise . Bien sur la bagarre pour les points a lieu, et Daniele De Paoli (MER) empoche le pactole . Mais l'Italien, déjà présent dans l'échappée de la veille a marqué des points, et menace donc dans ce classement Giuliano Figueras (MAP) . Au forcing, l'échappée part (1), elle possède 2'55" à la bascule, le Gruppetto roule toujours, mais la poursuite n'est plus très efficace ! Mais à peine l'Allemand revenu, que les pentes du Petit Ballon lui sont fatales, il lâche de nouveau, et cette fois-ci pour de bon, le col fait des dégâts, certes court, il offre une forte qui permet l'essorage du peloton das un premier temps, et la prise de points par José Gutierrez (IBE) . L'échappée gagne du terrain dans les montées, mais en perd dans la plaine . Ça y est, le peloton a véritablement laisser filé, avec leur 9'50" à 100 bornes de la ligne, le groupe de 8 peut se voir l'emporter, mais pour l'instant, on se préoccupe des points, notamment donné par le col du Platzerwasel . Au pied de celui-ci, l'avance de l'échappée frôle les 10 minutes . Les bonnes habitudes reviennent en tête, Daniele De Paoli (MER) prend le maximum de points, en attaquant de loin, car ce n'est pas le meilleur grimpeur, de loin, mais le meilleur tacticien . Le peloton a enfin trouvé la pédale d’embrayage, et passe le 2 ème . Le rythme de la Team Gruppetto devient de plus en plus soutenu, tout les sprinteurs sont lâchés y compris le maillot vert ... sauf le 6 ème du général et porteur du maillot blanc, Osar Freire (MAP) . Mais le retour de la plaine déplait fortement au groupe de tête, car il perd beaucoup de temps, le sprint intermédiaire est laissé à Grischa Niermann (RAB) . Le peloton pointe à 7'53" . Mais la pente remonte, certes légèrement, mais quand même, c'est le col d'Oderen, en catégorie 2, il ne fait peur à personne ! Au sommet de cette difficulté, le peloton pointe à 7'53", il ne reprend rien ! C'est en tête Daniele De Paoli (MER) qui prend les points . Il reste 40 kilomètres de course, et étonnement, c'est Brioches la Boulangère (Kilou66) qui prend le relais en tête de peloton, et grâce a cette équipe de second couteau et sans leader, l'écart passe aux alentours des 6 minutes . Puis arrive le moment assez barbant pour les téléspectateur, la vraie plaine alsacienne, elle permet au peloton de retrouver des coureurs, de se ravitailler, de placer les leaders . Une autre petite côte de 3 ème catégorie a avaler que au passage José Gutierrez (IBE) remporte, l'écart a remonté et passe à près de 7minutes, les leaders peuvent lancer les hostilités de loin, attention de bien gérer l'écart et les forces à l'avant !
Spoiler:
 

[size=150]
Armstrong a du pain du la planche
[/size]

Le peloton comme l'échappée n'est pas encore dans l'avant dernière difficulté, que déjà Roberto Heras (IBE) lance les débats, il est accompagné de Richard Virenque (PLT) en contre-temps, Gilberto Simoni (LAM), Marco Pantani (MER) et Francesco Casagrande (VIN) . Juste sur le file, Lance Armstrong (USP) fait la jonction, mais il est en bec de selle, pas bon signe avant d'aborder des ascensions difficiles ! Et ouf ! On retrouve Charles-Atan (TGP) qui fait la jonction grâce à Jan Ullrich (DEU), Christophe Moreau (FES) surveille ce beau monde, et revient en même temps . Mais là il y a urgence pour le groupe de tête, il va falloir se séparer, car grâce à ce mouvement des favoris, l'écart est tombé sous les 2 minutes, en plus les cadors s'entendent bien, ce qui n'avantage pas la tête de course ! Mais il reste peu de kilomètres de course, la course devient folle, elle perd un maillot jaune, le Français à bout de souffle lâche dans les plus fortes pentes du Col des chevrères et sous l'impulsion de Richard Virenque (PLT) et Marco Pantani (MER) . Quant à Lance Armstrong (USP), il ne connait pas de bon jours, il se fait presque décrocher au sommet, mais grâce à la descente revient . Daniele De Paoli (MER) s'est isolé en tête, il passe seul en tête au 6 ème col du jour, avec seulement 1'50" sur le groupe de favoris, le maillot jaune pointe à presque 2 minutes du groupe des favoris (1) ! L'homme de tête se présente au pied de l'ascension finale (2), avec 41 secondes sur José Gutierrez (IBE) et 1'20" sur le groupe des favoris, c'est pas assez, mais l'Italien continue son effort, et y croit sur comme fer ! La bagarre est lancé entre l'homme de tête et le groupe des favoris qui eux aussi arrivent au pied de la dernière difficulté (3) . A 4 kilomètres de la ligne, Marco Pantani (MER) place un démarrage au moment ou tous les poursuivant de l'homme de tête sont repris, mais, les favoris sont en file indienne derrière lui, il ne creuse pas l'écart ! Le groupe perd du temps sur l'homme de tête, tout ça à cause d'un beau marquage . Lance Armstrong (USP) pourtant à la rue dans le col précédent place une banderille . Mais inefficace pour partir . A 2000 mètres de la ligne, Daniele De Paoli (MER) peut y croire, il possède encore 54 secondes, le groupe des favoris ne progresse pas si vite, et ne gagne que quelques secondes . Dernier virage, il reste moins de 500 mètres, et une rampe à 17 % ! L'homme de tête lève les bras, mais il ne s'était pas retourné, derrière, on sprint, et à ce jeux, Christophe Moreau (FES) domine ses adversaires, il l'emporte (4) devant Richard Virenque (PLT) et Marco Pantani (MER), le malheureux du jour finit 4 ème . Lance Armstrong (USP) finit à 22 secondes, ce qui lui permet d'endosser le paletot, mais son adversaire le plus direct qui n'est que Richard Virenque (PLT), celui-ci n'est qu'à 4 secondes, seulement de l'Américain . Charles-Atan (TGP) finit à 5'58", il se classe 3 ème au classement général avec le maillot blanc ! Demain journée de repos, les coureurs vont pouvoir souffler !
Spoiler:
 

1 Christophe Moreau (Festina) 04h44'10"
2 Richard Virenque (Polti) +0"
3 Marco Pantani (Mercatone-Uno)
4 Daniele De Paoli (Mercatone-Uno)
5 Gilberto Simoni (Lampre)
6 Roberto Heras (Iberdrola)
7 Michael Boogerd (Rabobank) +21"
8 Lance Armstrong (US Postal) +29"
9 José Gutierrez (Iberdrola) +1'11"
10 Jan Ullrich (Deutsche-Bank) +1'31"

Lance Armstrong (US Postal) 42h06'39"
Spoiler:
 

Robbie McEwen (Farm-Frites)
Mapei (MayodeBain)
Daniele De Paoli (Mercatone-Uno)
Charles-Atan (Gruppetto)


[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455703344-moreau.png[/imageacote] Christophe Moreau :
Et bah voilà, enfin replacé dans la bagarre au maillot jaune, certes je pointe à 3 minutes, mais dans le top 10 . Vous savez, c'est du tout bon pour le moral, après les pavés, je me suis dis, j'abandonne ? Je vise les étapes, mais maintenant, le top 5 ! J'ai une des meilleur équipe prête à m'épauler en cas de gloire ou de défaillance, me voilà de retour !
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : 1 étape et GC du critérium International (2000), 1 étape du Dauphiné (2000), champion de France du clm (2000), 1 étape du tour de France (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:54

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 10 :
Festina (Wings) : 11 000€
Mercatone-Uno (Fugitif44) : 6 800€
Polti (Jojodemarni) : 5 500€
Iberdrola (MH31) : 2 730€
Rabobank (Justin26) : 2 230€
Lampre : 830€
US Postal (Piepie33) : 670€
Deutsche-Bank (Cav) : 630€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 831 435€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 344 955€
Festina-Lotus (Wings) : 1 254 080€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 105 230€
Banesto (Bailly01) : 890 10€
Polti (Jojodemarni) : 869 225€
Crédit-Agricole (Yoken) : 841 830€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 798 500€
Rabobank (Justin26) : 778 295€
US Postal Service (piepie33) : 638 190€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 594 065€
Lampre-Daikin : 589 120€
Spoiler:
 

Espace commentaires :
Justin26 a écrit:
Belle échappée de Dekker et un top 10 pour Boogerd 🆗
Bon tour de la Rabobank, mais cela-va t-il durer ?

Charles-Atan a écrit:
McEwen ce mulet qui passe les cols de 2ème catégorie pour prendre le maillot vert Crying or Very sad
Il faut demander à Kirsipuu de suivre, c'est pas comme ça qu'on gagne le maillot vert

Warren Barguil a écrit:
:banana :banana :banana Jalabert Cool Cool Cool
Suite aux propos de Laurent, Olano ne sera pas conservé l'an prochain
Gros mercato à suivre

Piepie33 a écrit:
Flo qui oriente son interview pour virer Olano :moqueur: :moqueur: :moqueur:
Si tu veux je fais de même pour Hamilton

Kilou66 a écrit:

Tu le vends combien car moi je te le prends pour montrer à certains que je peux gagner des étapes.
Au enchères, ça passe

Warren Barguil a écrit:

Mouais, je suis pas sûr qu'avec ton budget, t'arrives à en payer un quart :mrgreen:
Au vu de toutes les primes du tour, il peut (oh wait ?)

Kilou66 a écrit:
On paye sur plusieurs années à mois que je trouve un autre sponsor puis faut que je règle mes frais d'avocat à cause des deux autres managers bizarre du peloton.
Quel frais d'avocats, y'a pas de procédure contre toi, Piepie et Wings n'ont rien fait

toto a écrit:

Et oui monsieur la tactique Wink
La tactique peut-elle l'emporter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:54

[size=200]Le sourire jaune[/size]

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/24/1465829341-e-11.png[/imageacote] Tour de France : étape 11 : Besancon › Oyonnax (187.5 km)
La course reprend du service, après une journée de repos bien méritée, les organisateurs ont ménagés les coureurs, un col de 2 ème catégorie certes, mais qui ne sera pas crucial pour la victoire d'étape . On peut s'attendre aux baroudeurs, comme un sprinteur bon grimpeur, mais ceux-ci ont encore besoin de repos !

[size=150]
Les 5 abonnés
[/size]

Le soleil à aussi pris du repos hier, il revient plus fort, il va éclairer les rêves de victoire d'étape . Peut-être pour les 5 hommes qui viennent de s'échapper, on retrouve dans ce groupe des coureurs en vue tout au long de cette saison avant la grande Boucle comme Fabiano Fontanelli (MER), Paolo Bettini (MAP) vainqueur de l'Amstel et porteur du maillot jaune sur cette édition, Marzio Bruseghin (BAN), Pascal Chanteur (DEC) décoré par un maillot bleu, blanc, rouge acquis récemment et Igor Pugaci (SAE) . Bon coup du jour (1), a 165 bornes de la ligne, le groupe possède 2 minutes à son avantage . Puis celle-ci gonfle aux alentours des 5 minutes alors qu'il reste pas moins de 130 bornes de paysage Jurassien . La première côte de ce jour ne change rien au classement de la montagne, ni à la course, mais on peut préciser tout de même que c'est Marzio Bruseghin (BAN) qui passe en tête . Puis arrive le traditionnel sprint intermédiaire offrant les 20 points à Paolo Bettini (MAP) qui passe en tête, l'avance fond à cause de la bagarre pour la 6 ème place, que Robbie McEwen (FAR) prend avec insolence (2) . Le relief devient plus accidenté est favorable au groupe de tête, l'US Postal (Piepie33) du maillot jaune, qui au passage s'est affiché sur twitter avec une poche d'eau relier à son bras, on pouvait lire "never dope, ever clean", on comprend que Lance Armstrong (USP) nargue l'UCI, en prenant l'eau pour le sang, et que on ne le choppera jamais ! Fabiano Fontanelli (MER) prend les points distribués au sommet de la deuxième côte . L'avance prend un tournant négatif pour le groupe de tête, l'avance passe sous la barre des 3 minutes, on se motive semble dire le groupe . Le col de 2 ème catégorie arrive, il fait près de 15 bornes, mais pas très pentu .
Spoiler:
 

[size=150]
Betty n'y croit pas
[/size]

L'ascension laisse un goût amer au peloton, malgré la poursuite efficace des US Postal (Piepie33), le peloton ne reprend plus rien . Le groupe de 5 s'avère plus efficace . Le sommet du col profite à Marzio Bruseghin (BAN) qui empoche les 5 points . Igor Pugaci (SAE) de loin le moins bon grimpeur est le le premier distancé, le rythme est élevé, forcement que le peloton ne reprend rien ! Le peloton aborde la descende orpheline de Robbie McEwen (FAR) qui s'est fait distancé avec nombre de sprinteurs . Donc ça ne sera pas un sprint, puncheurs en vue, ou leaders en quête de temps ? La route n'est pas encore fini, la preuve, l'avance frôle les 3 minutes, et la Deutsche-Bank (Cav) vient prêter main forte à l'équipe du maillot jaune . 4ème et avant-dernière côte du jour, une difficulté de rien du tout, ce n'est pas elle qui va décider du sort de la course, Marzio Bruseghin (BAN) passe tout de même en tête . Il reste 13 bornes de course, aussitôt Igor Pugaci (SAE) reprit, que Marzio Bruseghin (BAN) lance la première attaque, le sommet le la dernière difficulté arrive certes, mais il reste 2 kilomètres, il expose là ses ambitions de victoire, mais le groupe ne se laisse pas mener en bateau, bien au contraire, Paolo Bettini (MAP) le contre, attaque foudroyante pour le groupe, l'Italien démarre aussitôt et prend ses distance Il passe au sommet avec 24 maigres secondes . Dans le peloton, on attaque du côté de Mirko Celestino (PLT), mais l'Italien semble avoir pris un train de retard, il possède encore 2 minutes de retard sur la tête de course alors qu'il reste 10 bornes . La descente est encore favorable à l'homme de tête, il prend le large, il possède 42 secondes à 7 bornes, on retrouve en poursuite Marzio Bruseghin (BAN) et Pascal Chanteur (DEC) (1) . Sous la flamme rouge, c'est presque 1 minute que possède l'homme de tête, la poursuite voit le retour de Mirko Celestino (PLT), l'Italien honnête prend de suite son relais . Sur la ligne, Paolo Bettini (MAP) l'emporte (2) avec une minute sur Mirko Celestino (PLT) et Pascal Chanteur (DEC) . Le groupe maillot jaune arrive avec 1'46", Charles-Atan (TGP) alors 3 ème le matin arrive à 3 minutes du maillot jaune, c'est à dire qu'il rétrograde à la 9 ème place au général .
Spoiler:
 

1 Paolo Bettini (Mapei) 04h27'07"
2 Mirko Celestino (Polti) +1'02"
3 Pascal Chanteur (Décathlon)
4 Marzio Bruseghin (Banesto)
5 Axel Merckx (Mapei)
6 Richard Virenque (Polti)
7 Marco Pantani (Mercatone-Uno)
8 Lance Armstrong (US Postal)
9 Christophe Moreau (Festina)
10 Michael Boogerd (Rabobank)

Lance Armstrong (US Postal) 42h06'39"
Spoiler:
 

Robbie McEwen (Farm-Frites)
Mapei (MayodeBain)
Daniele De Paoli (Mercatone-Uno)
Charles-Atan (Gruppetto)

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/09/1456924393-bettini.png[/imageacote] Paolo Bettini :
Superbe ! Justement on en rigolais avec Oscar ce matin, je lui ai dis que logiquement, il gagnait demain, mais il m'as dis que non, ça serait moi, pas manqué, à son tour demain, je vais travailler d'arache pied pour lui, on veut le doublé . Pavel est cuit, le général va être difficile, un top 15, pourquoi pas, mais on restera fier du maillot jaune et de la victoire !
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Palmarès : 1 étape du tour de Romandie (98), 1 étape du tour du Pays Basque (2000), Amstel Gold Race (2000), 1 étape du tour de Romandie (2000), 1 étape du Tour de France (2000)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo76

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 17
Localisation : Dieppe

MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   Jeu 21 Juil - 14:54

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531714-primes-etape.png[/imageacote]Tour de France étape 11 :
Mapei (Mayodebain) : 13 630€
Polti (Jojodemarni) : 6 280€
Décathlon (Charles-Atan) : 2 800€
Banesto (Bailly01) : 2 500€
Mercatone-Uno (Fugitif44) : 1 030€
US Postal (Piepie33) : 680€
Festina (Wings) : 650€
Rabobank (Justin26) : 630€

_____________________________________________________________________________________________________________________

[imageacote=left]http://image.noelshack.com/fichiers/2016/07/1455531715-primes-totales.png[/imageacote]
Deutsche-Bank (Cav) : 1 831 435€
Mapei-Quick Step (MayodeBain) : 1 358 585€
Festina-Lotus (Wings) : 1 254 730€
Mercatone Uno (Fugitif44) : 1 106 260€
Banesto (Bailly01) : 892 510€
Polti (Jojodemarni) : 875 505€
Crédit-Agricole (Yoken) : 841 830€
Décathlon-Renault (Charles-Atan) : 801 300€
Rabobank (Justin26) : 778 925€
US Postal Service (piepie33) : 638 870€
ONCE-Deutsche-Bank (Warren Barguil) : 594 065€
Lampre-Daikin : 589 120€
Spoiler:
 

Espace commentaires :
Piepie33 a écrit:
Eh merde Kilou va de nouveau nous emmerder Wings et moi :mrgreen:
Je vois pas pourquoi, attend Chamrousse et Risoul, et t'auras de bonnes raisons

jojodemarni a écrit:
Se faire battre par Moreau, quelle honte ! Twisted Evil
La revanche de la route du Sud

Wings a écrit:
Moreau pile a l'heure Cool
Ça va rager chez Kilou Cool
Mais non, y'a rien d'exceptionnel

toto a écrit:

Non pas du tout j'ai lu un article dans vélo magazine disant que Armstrong aurait arrêté les produit améliorent les performances depuis que certains DS (comme moi Smile ) aurait émis des suspicion.
Toi tu veux te mettre à dos Kilou

Kilou66 a écrit:
toto a écrit:

Non pas du tout j'ai lu un article dans vélo magazine disant que Armstrong aurait arrêté les produits qui améliorent les performances depuis que certains DS (comme moi Smile ) auraient émis des suspicion.
Toi chut le traitre Twisted Evil et parle français s'il te plait.
Pas de faute sur la phrase de Toto, il a juste oublié le "qui"
Et calme toi, c'est qu'un récit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PCM14] Team Gruppetto-PCM France   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PCM14] Team Gruppetto-PCM France
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Selle Brooks: comparaison Team Pro et Swift ?
» team ae sc10 et traxxas slash
» Team Breizh-Coreff (BZH)
» La Silure Club Team 89 sur le Rhône
» Team Trail Touraine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycling Future Season 2016 :: Autres :: PCM-
Sauter vers: